Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
Facebook
DailyMotion
Google +
Twitter

 

 
CV
Portfolio
E-Mail
Presse

Categories
 
Explorations
Le Monde du Travail
Midsommar
Rêves
Magma
Enervations
Stockholm
Photos
30 Jours de BD
30 Jours de BD


Pages
 
Domaine
Ruban
Village
Ruban
Ruban
Reve
Piscine
Aquarius
Maison
Neige
Nuage
Nygarda
Ruisseau
Totoro
Faces
Bots
Ecureuils
Eglise
Histoire
Marguerite
Old
Michael
Selma
Quiberville
Quiberville
Quiberville
Quiberville

Selma
 
Soutien
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 00:01

http://www.tim-illustrateur.com/images/blog/projet/college/college-02.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

coline 15/03/2013 21:30

heu... j'avais compris qu'elle s’appelait Mathilda... je croit que je vais tout relire depuis le début hihi

PS: j'admire vraiment beaucoup ce que tu fais!

juliette 21/02/2013 19:26

Salut tres tres sympa ce blog je viens de découvrir! Super idée les feutres pour plus de rapidité huhu, en plus les couleurs comme ça c'est top :D bonne soirée

Personne en Personne 20/02/2013 13:12

wahou ! je viens de découvrir ton blog par Cyan-Magenta, et j'adore ton style !
c'est géniale ce que tu arrives a faire avec des feutres :-D

Alfred 12/02/2013 18:52

Roh, je sens que je vais pas arranger mon coup de cafard passager avec cette BD. Et la nostalgie, ça prends au tripe, faut bien dire ...
Moi je lui ai jamais donné, parce que j'avais pas d'amis qui ... En fait j'en avais pas tout court. Du coup je lisais.

Tim 12/02/2013 17:01

Ainga A : Merci !

Barbu : Bah j’étais dans un collège privé pour la 4eme et la 5eme. C’était un collège plutôt classe, avec zéro violence, zéro embrouilles etc. Ceci explique cela :o)

Nomad : Merci à toi pour le beau commentaire !

Lve : Dans ce collège, la salle de perme c’était vraiment une salle où on devait bosser. On était surveillés, y’avait un grand silence etc. Par contre, j’ai aussi été dans un autre collège où là,
la salle de perme était un foutoir, clairement. Ca dépend des établissements quoi.

Jeff : C’est vrai que ça peut paraître bizarre, mais cette salle de perme était très calme…

Fabienne : Haha, ouais mais elle n’aurait jamais dit oui quand même (un début d’explication dans le 3eme chapitre la semaine prochaine).

Romanski : Rassure-toi c’est pire la semaine prochaine ^_^

Romanski 12/02/2013 15:54

V'là la tristouille ! :/

Fabienne 12/02/2013 13:37

Au moins quelqu'un a voulu t'aider. Et si tu n'avais vraiment pas voulu qu'il tente ta chance, je crois que tu ne l'aurais pas laissé faire. Parce qu'imagine ... si elle avait dit oui.

Barbu 12/02/2013 12:47

Nomad > Haha Alors je n'ai pas non plus souvenir d'avoir été élevé dans une cité HLM ou en prison.

Mais les jeunes ne parlent pas forcément en verlan. C'est pour le moins caricatural... Je pense (et n'ai pas eu beaucoup de mal à le penser, vu que c'est une des grandes règles de l'écriture) que
les bons mots sur les bonnes personnes donnent beaucoup plus de crédibilité à une histoire. ^^

That's all.

Jeff 11/02/2013 23:20

D'accord avec Lve. La perme c'était un zoo. . . Bien le pire endroit du monde pour réviser lorsqu'elle était pleine. Ca m'a d'ailleurs surprise que tu ne te fasses pas charier.
Bien que c'était trognon. . .

Lve 11/02/2013 20:40

Cool petite histoire, personnellement je rejoins un peu l'impression de Barbu. Pour moi la salle de permanence rimée plutôt avec "salle de récréation" et celui qui aurait écrit un poème en douce se
serait fait charrier vite fait bien fait. Mais l'histoire est quand même mignonne et les sentiments ressentis sont bien là.

Houbi 11/02/2013 16:23

Nomad, je crois que tu n'as pas bien saisi ce que veut dire barbu.
C'est pas spécialement du niveau de langage qu'il parle.

Nomad 11/02/2013 14:02

C'est la situation qui compte, ça aurait changé quoi avec des dialogues plus 'percutants' : "z'yva lui montrer ton poème si t'y vas pas t'es qu'un golmon!" etc.

Moi qui suis encore un grand timide malgré mes +40 je suis très touché par cette histoire, le mélange d'excitation et de crainte, le moment fatidique où on croit qu'écrire va tout changer ... et en
fait ça ne change rien ...

Encore merci pour cette nouvelle bulle de nostalgie !

Barbu 11/02/2013 09:58

J'aime bien cette histoire. Bon le dessin, rien a redire, c'est du tim en puissance. Mais un truc m'a chiffonné au niveau écriture. J'ai vécu la même chose, et du coup je me retrouve tout à fait
dans l'émotion. Par contre, je me retrouve pas du tout dans les enfants. Soit, j'ai été élevé dans un zoo, soit tu as été élevé à la Sorbonne.

Ces gamins ont l'air ultra éduqués, posés et philosophes. Bref, de mémoire on était beaucoup plus cons et maladroits étant gosse. Là, j'ai vraiment l'impression d'avoir affaire à des adultes. Du
coup, l'impact est en demi-teinte sur moi.

Ainga A 11/02/2013 00:33

Ah, mon petit bonheur du lundi ! Cette situation, je l'ai aussi vécue, c'est vraiment gonflant et douloureux à la fois (et ce même quand on a 24 ans).
Continue comme ça, Tim ! :-)