Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
Facebook
DailyMotion
Google +
Twitter

 

 
 
BD
CV
Portfolio
E-Mail
Presse
Agenda
Quotidien Survival

Categories
 
Explorations
Le Monde du Travail
Midsommar
Rêves
Magma
Enervations
Stockholm
Photos
30 Jours de BD
30 Jours de BD

Pages
 
Domaine
Ruban
Village
Ruban
Ruban
Reve
Piscine
Aquarius
Maison
Neige
Nuage
Nygarda
Ruisseau
Totoro
Faces
Bots
Ecureuils
Eglise
Histoire
Marguerite
Old
Michael
Selma
Quiberville
Quiberville
Quiberville
Quiberville

Selma
 
Dessins à Vendre
Tshirts
Liens
Soutien
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 00:01
 
 
 
Je me souviens avoir passé de bons moments dans le squat de  l’ancienne Sous-Préfecture d’Antony (en rouge sur la photo ci-dessous), et surtout d'y trouver dans le pavillon (en jaune) une Atari 2600 avec deux ou trois jeux, le tout fonctionnant encore !
 
Vers la même époque, probablement en 1999, je suis venu y faire un tour, et mauvaise surprise : un incendie avait ravagé le squat (tout le bâtiment en fait). Incendie volontaire ou pas, c’était fini. Peu après, au début des années 2000, le lieu fut rasé pour laisser la place aux cinq bureaux qu’on peut voir sur la deuxième photo.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tim - dans Projet
commenter cet article

commentaires

AL 02/01/2014 21:50

"Un type est entré dans le bar et a commandé un café noir, il m'a tapé sur l'épaule et m'a regardé d'un air drôle."

"T'as un blouson mecton, l'est pas bidon"

Oui je chante faux, et alors?

En tout cas, bonne chance pour le démarchage d'éditeurs huhuhahaha.

Jeff 19/12/2013 23:48

Tient Tim, je me demandais, tu ne fais pas de calendrier cette année?

Tim 20/12/2013 12:04


Et non, pas le temps :-) L'année prochaine en principe, j'aurais l'esprit plus dispo.


yann 19/12/2013 00:03

Ça doit être étrange d'être "réduit" à quelques adjectifs sur un bout de papier... Heureusement qu'une personnalité est infiniment plus complexe que cela.

Il y a bien longtemps (quasiment dix ans maintenant), je lisais Tubulamarok et je croyais, à force de lire tous ces textes, avoir une idée assez précise de la personne qui se cachait derrière.

Puis j'ai découvert des années plus tard tes dessins au feutre, et j'ai eu l'impression d'avoir affaire à une toute autre personne : moins cynique, plus rêveuse et contemplative etc... Là, je me
suis dit "je pense que je commence à cerner les différents aspects du bonhomme".

Ensuite, je t'ai vu une fois en vrai, et j'ai entraperçu des choses que je n'avais vu ni dans tes textes, ni dans tes dessins. Tout ça pour dire que toutes les choses écrites sur ce papier sont
sans doute toujours vraies aujourd'hui, et que dans d'autres contextes, environnements ou situations leur contraire doit être tout aussi vrai.

Karal 18/12/2013 11:52

Merci Tim, ça ramène à plein de souvenirs, les écritures arrondies, les franches vérités, les squates secrets... et toujours cette jolie colorisation :)

Bravo

boiseime 17/12/2013 22:37

Ce qui m'amuse à constater, personnellement, c'est de se rendre compte en faisant attention aux écritures des uns et des autres que la personne qui t'a indiqué le plus de défaut ne semble n'avoir
indiqué aucune qualité… La participation de cette personne déséquilibre sans doute la liste. A se demander si cette personne t'appréciait vraiment !…
Comme d'autres personnes qui ont déjà commenté, ça me laisse très mal à l'aise, ce genre de démarches. Je suppose que ça peut être intéressant d'avoir connaissance de ses qualités et de ses défauts
selon les autres, mais je crois qu'il ne faut surtout pas prendre ça trop au sérieux. Mais je veux bien croire que ce soit un truc d'ados…