Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
Facebook
DailyMotion
Google +
Twitter

 

 
CV
Portfolio
E-Mail
Presse

Categories
 
Explorations
Le Monde du Travail
Midsommar
Rêves
Magma
Enervations
Stockholm
Photos
30 Jours de BD
30 Jours de BD


Pages
 
Domaine
Ruban
Village
Ruban
Ruban
Reve
Piscine
Aquarius
Maison
Neige
Nuage
Nygarda
Ruisseau
Totoro
Faces
Bots
Ecureuils
Eglise
Histoire
Marguerite
Old
Michael
Selma
Quiberville
Quiberville
Quiberville
Quiberville

Selma
 
Soutien
12 novembre 2007 1 12 /11 /novembre /2007 00:01
 
 
 
 

Lorsqu’on impose un point de vue aux gens, ça s’appelle de la dictature totalitaire !


Je suis donc un terroriste et un dictateur totalitaire, c’est pas grave…


Je ne suis pas une terroriste ni un dictateur ! C’EST VOUS QUI IMPOSEZ LA DICTATURE !


La dictature ! Ouais !


C’est vous qui êtes un dictateur ! Vous imposez ça, ça s’appelle de la dictature !


On est des monstres !


Nous n’aimons pas ça.


Et bien vous n’aimez pas ça…


Et je ne suis pas la seule ! … Vous êtes des totalitaires !


Des totalitaires !


Vous êtes totalitaristes, et vous le savez ! Vous vous imposez par la force !


Pas du tout.


Systématiquement !


C’est faux.


Sachez qu’il y a des gens qui sont en opposition avec ça et ça fait des années qu’on leur interdit de donner leur point de vue !


Un quart d’heure de mensonges ça fait long…


C’est de la merde ce spectacle !


Et bien cassez-vous !


C’est une manière d’endormir les gens ! Le maire de cette ville endort les gens ! Et pendant ce temps-là il prépare quelque chose qui ne vous plaira surement pas !


Chanteur sur la scène, se moquant d’elle : « Non ! Non et non ! »


J’ai le droit de donner mon point de vue ! Comme je veux ! Les gens comme nous n’ont pas le droit de le faire savoir ! Vous vous imposez par la force ! Vous imposez systématiquement votre point de vue, vos goûts ! Nous n’aimons pas vos valeurs !


A une fille de couleur noire qui essayait de la calmer : Rentrez chez vous !


Gamin : Haha des barres !


A la fille de couleur noire et sa copine de couleur blanches :

Deux p’tits soldats ! Vous êtes deux ptits soldats !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Tim 01/05/2011 21:55


C'est vrai qu'à ce niveau, c'est plutôt son niveau d'hystérie que son racisme qui est grave. On va dire que son racisme c'est le petit bonus ;)


Weird Shit 01/05/2011 20:09


Ok, ok, je comprend, mais là c'est surtout le fait qu'elle soit dingue avec un discours d'hystérique le problème, son racisme n'est visiblement pas dangereux (enfin on espère).


Tim 30/04/2011 18:46


(A part ça je n'ai pas de problème avec la couleur de peau des gens.)


Tim 30/04/2011 18:45


Weird Shit : Oui c'était nécessaire car sinon on aurait pensé que la dame voulait juste que la fille rentre chez elle (= à sa maison, et dans ce cas-là la sorcière est "juste" chiante) alors que si
on sait que la fille est noire, cette phrase prend un tout autre sens dans la bouche de la sorcière, tu ne crois pas ? :)

(Genre elle est un tout petit peu raciste.)


Weird Shit 30/04/2011 13:19


C'était nécessaire de préciser des filles "noires" ? T'as un problème avec la couleur de peau des gens ??


Tim 29/04/2011 20:36


Susceptible : Ils jouaient du rock gentil, enfin un truc pas violent au point que tu dis « c’est bourrin ». Et je suis d’accord avec toi, c’était une ultra-catho qui a fait un cake car c’était
devant son église… Pour autant le festival était cool, c’est pas comme si c’était un festival rap avec des trucs agressifs, ou un festival métal ouvertement « diabolique » avec des chevelus etc :o)


susceptible 29/04/2011 17:57


Ils jouaient quoi comme chanson? Et d'après les photos vous étiez dans la place devant l'église. C'était surment une ultra-catho qui voulait pas ce genre de manifestation devant "son" église.
On peut être vachement sectaire sur ce genre de manifestation surtout qu'elle doit avoir un tas de prejugées: jeune=drogue=nihiliste=danger.


Tim 19/04/2011 08:59


Poing d’interrogation : Elle a commencé à taper sur une des baffles du groupe (qui jouait sur scène) car elle n’aimait pas (elle criait et tout). Deux personnes lui ont dit d’arrêter (taper sur des
baffles = pas bien) et elle s’est énervé. Robin (l’organisateur en chef) est arrivé pour lui demander ce qui n’allait pas, et c’est là que ma vidéo commence (oui c’est pas très clair dans sa tête).
Ce qu’elle revendique, à ce que j’ai compris, c’est de pouvoir donner son avis (sous-entendu, interdire) sur tous les trucs culturels que le Maire de Poitiers valide. Et elle pense que le Maire
fait ça pour endormir les gens, tandis que par derrière il prépare un truc. Un classique oui.

Lambègue : Ah ça, ça l’a bien occupé pendant au moins cinq minutes… (et nous, ça nous a bien fait rire).


Lambègue 18/04/2011 18:07


Y a pas à dire, une opinion claire et des arguments de qualité, tout de suite ça rend crédible au possible. Nous sommes tous des soldats, révoltons nous, voyons ! On sait pas contre quoi, mais
révoltons nous, ça occupera au moins la soirée.


Poing d'interrogation 18/04/2011 11:12


Mais c'est quoi le contexte ? Elle 'revendique' quoi là en fait ? Parce que ça a pas l'air d'être très clair dans sa tête. Elle était contre la musique ?