Facebook
Esquimaux
Google +
Twitter
 
BD
CV
Portfolio
E-Mail
Presse
Agenda
newsletter blog a cup of tim
Quotidien Survival

Categories

Explorations
Le Monde du Travail
Midsommar
Rêves
Magma
Enervations
Stockholm
Photos
30 Jours de BD
30 Jours de BD

Pages

Domaine
Ruban
Village
Ruban
Ruban
Reve
Piscine
Aquarius
Maison
Neige
Nuage
Nygarda
Ruisseau
Totoro
Faces
Bots
Ecureuils
Eglise
Histoire
Marguerite
Old
Michael
Selma
Quiberville
Quiberville
Quiberville
Quiberville

Selma

Dessins à Vendre
Dessins à Vendre
Tshirts
Liens
Soutien

Wikio - Top des blogs - Illustration
 

Photos

Vendredi 20 juin 2014 5 20 /06 /Juin /2014 07:30
 
Pour commencer un gros big up à Maadiar grâce à qui j’ai pu venir à la dernière minute en covoiturage suite à l’annulation de mon train. Sans lui je n’aurais pas pu être là tout le week-end. MERCI à lui !!! Ensuite, un gros big up à Phiip des Editions Lapin qui nous a hébergé Maadiar et moi à notre arrivée vendredi soir. Sur la photo ci-dessous, Bambou et Rhubarbe, deux des lapins de Phiip. 
 
 
Gros remerciement également à Roudoudou qui m’a hébergé cette année encore samedi soir. Je lui ai fait un cadeau que vous pouvez voir en cliquant doucement juste ici.
 
 
Le stand : de la Promenade, du Quotidien Survival, du Mathurin Soldat.
 
 
Une certaine Mathilde du staff du Festival nous a gracieusement filés PLEIN de ballons (qui flottent super bien). On a ainsi pu avoir un magnifique stand coloré et bien voyant.
 
 
Maadiar s’est chargé de customiser certains ballons pour faire peur aux gosses.
 
 

Un dessin pour Mathilde qui nous a permis d’avoir les ballons.

 
 
Mathurin, héros de la bd Mathurin Soldat de Maadiar.
 
 
La vue depuis la coursive où nous étions installés.
 
 
Soudain, la tristesse : Mathilde revient nous voir et nous dit que la sécurité veut que nous enlevions TOUS les ballons de notre stand car des gens en bas ont mal attaché les leur, et sont du coup coincés au plafond… #melancholyandtheinfinitesadness
 
 
Nina, 3 ans, m’a fait un dessin.
 
 
En pleine période manga (Mizuki, Maadiar dessine des visages pour une future bd.
 
 
Des originaux de Promenade.
 
 
UN REBUS !
 
 
Maadiar et son cœur de cible.
 
 
J’aide Maadiar à vendre sa bd.
 
 
Télérama à la rescousse.
 
 
Paka est passé nous voir, l’occasion de faire une très très très belle photo.
 
 
Ci-dessous un dessin mi-feutre, mi-crayon.
 
 
Morgane Velten m’a fait un beau dessin. Merci à elle ! Son Facebook est juste ici !
 
 
Ci-dessous un dessin fait sur place.
 
 
 
 
Jetez-vous dessus, vous ne le regretterez pas.
 
 
 
Pose Totem en fin de festival avec Maadiar et Paka. Merci à vous qui êtes passés me voir, c’était bien cool ! Merci aussi au staff qui passait toutes les 15 minutes (je plaisante pas) pour nous ravitailler en café, en jus d’orange, en coca… A l’année prochaine !
 
 

Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mardi 20 mai 2014 2 20 /05 /Mai /2014 08:00
 
 
Un post de blog tout en photos pour remercier tous les gens qui sont passés me voir à Geekopolis le week-end dernier : c’était trop bien, merci à vous ! Pour ceux qui suivent ce blog une fois par an, j’étais à Geekopolis non pas en tant que «Tim, qui dessine avec des feutres» mais en tant que «Tim qui a fait des dessins en noir et blanc dans un livre sur la culture Gothique». Ce qui ne m’a quand même pas empêché de faire des dessins/dédicaces au feutre, parce que les feutres, c’est quand même cool. Ci-dessous, des photos du stand des Editions Luciférines, qui m’accueillait.
 
 
 
En face du stand y’avait un type complètement fan de 2001 Odyssée de l’Espace (que je n’ai pas vu depuis une paye) et 2010 (que je n’ai jamais vu, ouille). Plein de belles maquettes, super détaillées, un travail de dingue, et un mec aussi adorable que passionné. Allez voir son site ici !
 
 
A Geekopolis, y’a des gens déguisés en tout et n’importe quoi. La personne déguisée en «chose jaune» faisait vraiment peur (et c'est un "Octodad" Merci Thomas pour l'info !). Fantomette fut une belle surprise, vu que c’est un salon avec des personnages généralement bien bien bien connus (Dr Who, Star Wars etc).
 
 
 
 
 
 
Tiens d'ailleurs à propos de Star Wars, Boba Fett n'a pas aimé que je lui rappelle à quel point il est mort connement à la fin du Retour du Jedi.
 
 
Quelques zombies posant avec un dessin de zombie, et juste après, des Stormtroopers demandant aux zombies de nettoyer le stand Star Wars qu’ils ont salopé avec leur faux sang. On obéit aux Stormtroopers…
 
 
 
Ci-dessous, Quentin, un des auteurs du livre «Nouvelles Peaux» (également aux Editions Luciférines) explique à Snake où sont les toilettes.
 
 
A propos de directions, j’ai beaucoup aimé le visuel de l’espace fumeur, ci-dessous.
 
 
Geekopolis fut l’occasion de croiser à nouveau Paint Cakes et
leurs cupcakes toujours aussi bons et bien décorés.
 
 
De jolies rencontres à Geekopolis : Hibi et Mr To ! Et juste après, Mr Thomas (un poil amoché). Vraiment cool de croiser tout le monde ici, pfouh, trop bonne ambiance.
 
 
 
Geekopolis fut aussi l’occasion de revoir une personne que je n’avais pas vu depuis, euh, au moins 10 ans. La dernière fois que je l’avais vu, il bossait à la Poste, maintenant il est chef décorateur, fait des décors pour des clips, des films… Emouvant et beau, surtout quand cette personne vous dit qu’elle a adoré la dernière histoire de "Un Feutre dans ma Limonade", qu’elle adore Glauque-Land… Allez voir le site de Julien en cliquant ici ou sur l’image ci-dessous, un montage de photos du stand du film «Extreme Pinocchio» !
 
 
Ci-dessous, pour finir, des photos de personnes passées me voir sur le stand, me connaissant ou ne me connaissant pas, et reparties avec un beau livre dédicacé. Un grand merci à vous qui venez me voir à chaque fois, ça fait toujours aussi plaisir de voir que vous appréciez mon travail ! Un merci particulier à Mona Longueville (habillée Steampunk) qui m’a envoyé trois liens de musique Steampunk à écouter. C’est du «electro swing», et vous pouvez en écouter des morceaux ici, ici et ici.
 
 
 
 
 
 
Enfin, une pensée particulière pour Mike, passé samedi, mais qui n’avait plus d’argent, du coup il a dit qu’il repasserait dimanche… Et il est repassé ! Ultra-rare !
 
 
Le prochain Festival de la BD où vous pourrez me voir, ce sera celui de Lyon le week-end du 14/15 juin ! Je posterais des infos bientôt, mais pour faire simple, ce sera comme d’hab : au premier étage, dans la coursive. J’y serais avec Maadiar qui a sorti une bd récemment, et qui vous la dédicacera avec amour (j’y veillerais). Au plaisir !
 

Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Mardi 3 septembre 2013 2 03 /09 /Sep /2013 08:00
 
On finit par des scènes ici et là, puis des chats. Ci-dessous, street-art géant et liquide pas loin de la place Taksim (qui était toute calme quand nous y sommes passés).
 
 
Ballerine place Taksim.
 
 
Vendeur de barbapapas ambulant.
 
 
Ci-dessous, on peut manger des moules sur le port. Mais sachant que ces dernières sont "lavées" dans l'eau du Bosphore, c'est franchement déconseillé...
 
 
Pêcheurs sur le pont de Galata.
 
 
Décoration plutot classe (un peu kitch, ok) sur un bateau/restaurant de poisson.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les chats. Je ne m’attendais pas à voir ça, mais il y a PLEIN de chats à Istanbul (et sûrement en Turquie, en fait). C’est bien simple, on en croise tous les 5 mètres. Soit ils se promènent, soit ils dorment sur un muret, soit des gens sont occupés à les câliner ou à leur filer à manger. Mais pas genre on leur jette des restes, non non, on leur laisse des gamelles de croquettes, des gamelles d’eau, du coup ils ont bonne mine, ne sont pas du tout farouches, et c’est surprenant. Une explication à ça ? Sûrement les rats et les pigeons. Faire la même chose à Paris, ce serait classe. Ci-dessous, plein de photos de chats trop choupi kawaï, avec à la fin, une niche à chat (!).
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 http://tim-illustrateur.com/images/blog/istanbul/05-chats/chat-anadolu-kavagi.gif

.

 

 

Et voilà, fini pour Istanbul ! Merci d'avoir supporté ce compte-rendu tout en photos, maintenant que c'est fini, y'aura plus que des trucs faits au feutre. Du moins pendant un petit moment, le temps de faire la partie "Lycée"... Rendez-vous après-demain pour un petit bonus coloré, puis lundi prochain pour la première histoire de la partie "Lycée" !

 

 



Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Dimanche 1 septembre 2013 7 01 /09 /Sep /2013 08:00
 
La vue depuis la chambre d’hôtel. Au fond, un vieil immeuble, à moitié habité, à moitié abandonné… On ne sait pas trop. Il y a quelques trucs comme ça à Istanbul.
 
 
Des fois, sans trop trop exagérer, ont dirait qu’une bombe est tombée sur une maison, et que depuis ça n’a pas bougé, la vie continue autour. Comme on le voit sur la photo ci-dessous, cette maison/immeuble est abandonnée en haut, mais en bas il y a quand même des magasins qui tournent (fermés le jour où j’ai fait la photo). Bizarre.
 
 
La photo ci-dessous est prise en plein centre-ville, au bord du Bosphore.
 
 
Ci-dessous, une maison qui a l’air abandonnée, alors qu’en fait non, de la musique s’en échappé, des voix… Des gens vivent dedans. On a l’impression que le tout pourrait s’envoler d’un coup de vent.
 
 
Se promener dans le coin la nuit est une expérience particulière.
 
 
 
 
Tout n’est quand même pas abandonné hein, voir ci-dessous.
 
 
 
 
 
 
Un jour, nous sommes allés à Büyük Ada, une des 9 «Îles aux Princes». Cette île est plutôt sympathique (si on enlève le port ultra-touristique) et il n’y a pas de voitures. On peut donc marcher, faire du vélo, ou… prendre une calèche. C’est méga-touristique, mais franchement, c’est très agréable, surtout si on veut aller à la principale «attraction» de l’île : un Monastère (plutôt mignon) situé en haut des deux (hautes) collines de l’île, à coté duquel on peut déjeuner. Le trajet à pied ou à vélo étant assez long et crevant (soleil, soleil, soleil) si vous y allez, faites-vous plaisir, prenez une calèche. Ci-dessous, des photos, avec à la fin la vue depuis le petit restaurant situé à coté du Monastère.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
En grimpant la colline vers le Monastère, on a fait une petite pause à l’ombre, et j’ai vu un truc sympa dans le Guide du Routard : dans le coin se trouvait rien de moins qu’un orphelinat abandonné ! En regardant au loin, au sommet de la deuxième colline de l’île, je vis alors un truc intriguant au loin...
 
 
 
 
Et si on y allait en redescendant ? C’est ce qu’on a fait, et ce fut assez cool de voir qu’en fait, en à peine un quart d’heure, on y était. Je n’ai pas pu rentrer dans l’endroit car il est fermé, mais l’ai mitraillé de l’extérieur. J’en ai fait une page Glauque-Land, je vous propose de visiter cette page (et de voir plein de grandes photos ainsi que de lire tout plein d’infos sur l’endroit) en cliquant sur l’image ci-dessous.
 
 
Rendez-vous à la prochaine (et dernière) note pour des trucs poilus !
 

Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Vendredi 30 août 2013 5 30 /08 /Août /2013 08:00
 
Bon, alors un peu de géographie pour comprendre. Au nord de la Turquie, il y a la mer Noire. Plein de pays ont des cotes sur cette mer : Bulgarie, Géorgie, Roumanie, Russie, Turquie et Ukraine. Rien que ça. Lorsque des bateaux quittent cette mer (où y arrivent) ils passent par le Bosphore, long fleuve/détroit de 42km de long au sud de cette mer, qui relie la mer Noire à la mer de Marmara.
 
Istanbul est située juste au sud du Bosphore, à l’entrée de la mer de Marmara, et voit donc passer une quantité monstrueuse de bateaux tous les jours. En 2004, le trafic était de 53000 navires par an, soit 145 bateaux par jour. Des navires commerciaux contenant absolument tout, mais aussi des navires de guerre, des navires de tourisme, des barques, des bateaux-taxi, et même des navires spéciaux contenant des trucs pas cool, genre produits toxiques, déchets nucléaires etc. Voilà. Maintenant vous savez ce qu’est le Bosphore.
 
 
Lors de notre séjour, nous avons fait un truc bien touristique, mais très sympa quand même : une petite «croisière» sur le Bosphore. Croisière d’environ 1h30 à l’aller, partant d’Istanbul et remontant au nord jusqu’au village de Anadolu Kavagi (village aux portes de la mer Noire) où nous sommes restés deux heures sur place en attendant de prendre le bateau retour nous raccompagnant à Istanbul. Une petite croisière» tout à fait sympathique qui permet déjà de se reposer quand on a passé 3 ou 4 jours à cavaler dans les rues pour visiter les Mosquées, les Bazars etc. Ci-dessous, plein de photos, à commencer par la tour de Galata.
 
 
 
 
 
Ci-dessous, le bateau passe sous le pont du Bosphore, immense ouvrage reliant les deux rives de la ville. A coté, malheureusement en travaux, une Mosquée que je voulais absolument visiter, au bord de l’eau, la Mosquée d’Ortaköy.
 
 
 
 
 
 
On passe à coté de fortifications dont j’ai oublié le nom.
 
 
 
Le Guide du Routard déconseille de se baigner dans le Bosphore (après avoir lu le deuxième paragraphe de cette page vous aurez deviné pourquoi) mais on a quand même vu quelques personnes se baigner.
 
 
 
La vue se fait moins citadine et plus villageoise, et c’est bien beau.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ci-dessous, arrivée au village de pêcheurs d’Anadolu Kavagi, tout petit, pittoresque, et réellement parfait pour faire une pause de deux heures en attendant le bateau du retour. Beau temps, boutiques et restaurants très touristiques, mais vu le prix peu élevé et la magnifique vue, c’est bon de se faire plaisir en regardant passer les bateaux.
 
 
 
 
Ci-dessous, la porte d’une école. On ne le voit pas très bien mais le ballon rouge est aux couleurs du drapeau Turc, avec le croissant et l’étoile. Y’a pas mal de drapeaux le long du Bosphore d’ailleurs, peut-être pour bien rappeler aux bateaux (de guerre à priori) qu’ils passent par la Turquie.
 
 
 
 
 
 
 
 
Ci-dessous, une maison en bois bien décrépie. Dans Istanbul, il y a quelques maisons en bois qui tombent en ruines, ou sont réhabilitées. C’est étrange d’en voir autant, d’autant qu’elles ont un petit style Victorien Anglais pas déplaisant du tout. Juste après cette photo, les gens font pousser du piment dans leurs jardinières…
 
 
 
 
 
 
Ci-dessous, un peu flippant, un mannequin installé devant une maison. Peut-être pour décourager/impressionner d’éventuels voleurs.
 
 
Retour à Istanbul, et rendez-vous à la prochaine note pour d’autres images de maisons décrépies, dont une bien grande, puisque c’est carrément un orphelinat abandonné…
 
 
 
 

Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés