Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
Facebook
DailyMotion
Google +
Twitter

 

 
CV
Portfolio
E-Mail
Presse

Categories
 
Explorations
Le Monde du Travail
Midsommar
Rêves
Magma
Enervations
Stockholm
Photos
30 Jours de BD
30 Jours de BD


Pages
 
Domaine
Ruban
Village
Ruban
Ruban
Reve
Piscine
Aquarius
Maison
Neige
Nuage
Nygarda
Ruisseau
Totoro
Faces
Bots
Ecureuils
Eglise
Histoire
Marguerite
Old
Michael
Selma
Quiberville
Quiberville
Quiberville
Quiberville

Selma
 
Soutien
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 00:01




Pendant longtemps j’ai su que cette bd existait mais je n’avais jamais pris le temps de voir comment elle était. Je l’avais même perdu de vue jusqu’à ce que je vois le film (j’en parle dans cette note non sans une certaine honte) et que je sois immédiatement conquis. Bien sur, en bd, sans la couleur, il manque quelque chose (enfin c’est plutôt le film qui apporte quelque chose qui n’était pas là à la base) mais ça n’empêche pas cette bd d’avoir un style particulier, étrange, moitié manga, moitié comics, moitié enfantin, moitié violent, qui me fascine. Nous suivons les aventures de Blanko et Noiro (Noir et Blanc dans le film), deux enfants qui survivent dans une ville grouillante de yakuzas, d’hommes-démons silencieux et d’animaux évoluant ici et là au gré des pages. Regardez les pages (elles se suivent) que je vous propose, elles sont diablement efficaces. On peut rapprocher cette bd d’Akira pour le coté « survie dans la ville ». Mais Amer Béton a quelque chose qu’Akira n’a pas : un style bien à lui. Et ça, ça fait qu’on suit des personnages attachants, comme Akira, mais en plus de ça on est surpris au fil des pages de voir dans un coin de cases des éléments de pure poésie. Si comme moi la poésie du béton vous touche, n’attendez plus et ruez-vous sur ces 640 pages (!!!) de bonheur.





Merci Vanz de m’avoir offert fait découvrir cette sublime bd. Craig Thomson nous y raconte son enfance et son adolescence assez mouvementée faite de parents très religieux, de culpabilité vis-à-vis de la chair, de rêverie dans une maison sans amour, et d’une rencontre avec une fille qui va entrainer un changement dans la vie de Craig... Magnifiquement dessinée au stylo pinceau (je me demande si Laurel connait Craig Thompson) avec des ombres, des textures et des contrastes poétiques, on ne ressort pas indemne de cette bd qui se savoure comme une magnifique histoire d’amour, sans mièvrerie, sans coté cul-cul la praline, avec une irrésistible envie de sortir se promener dans une forêt enneigée.




Merci Maadiar pour celle-là. Cette bd contient plusieurs histoires (dont certaines se suivent). Dessinée dans un style mêlant bd contemporaine et illustration moyenâgeuse, il y a une vraie ambiance de conte pour enfant teinté de sang, de nudité, de cruauté aussi, toujours onirique, avec un coté naïf dans certaines scènes qui donnent un ton singulier à l’ensemble. Je ne sais pas si je prendrais autant de plaisir à relire cette bd que j’en prends à relire Amer Béton ou Adèle Blanc-Sec, mais cette bd est une très belle expérience.




Une bd achetée sur un coup de cœur chez Boulinier, après avoir rapidement consulté les images. Plus ça va, plus je l’aime, cette bd. Je l’aime car elle représente quelque chose que je n’arrive pas trop (je pense) à rendre : la simplicité. Mais peut-être que je me trompe, et peut-être qu’en fait cette bd est Complexe, et je l’aime car c’est ce que j’aime faire. Dans « Safari Plage », on suit l’histoire d’un lapin (à lunettes) égaré sur une plage, aux prises avec les animaux, les mouettes, mais aussi de ravissantes créatures dont une en particulier dont tombe amoureux le lapin à lunettes…



Une bd trouvée par hasard au sous-sol d’une boutique, et qui m’a tout de suite plu. Le graphisme y est assez simple, mais diablement efficace. C’est très punchy, et l’absence de dialogues rappelle beaucoup Bip-Bip et le Coyote. Sauf qu’ici, la Teigne est bien plus touchante que les deux personnages du cartoon cité juste avant. Elle en veut à la Terre entière, elle veut tout détruire. Et puis, elle va rencontrer un personnage tout ce qu’il y a de plus sympathique, ce qui va donner des situations que je ne vous révèle pas ici. Ci-dessous, un bel exemple de l’ambiance de la bd.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Griz 02/11/2009 19:51


tiens c'est drôle, amer béton, j'ai commencé aussi par le film x)
tu me diras j'avais fait la même avec Akira et nausicaa en leur temps^^


Ruxhart 02/11/2009 19:27


Sachant que j'ai lu Blankets parce que tu l'avais justement dessiné dans une de tes notes (et que je savais aussi que je dois lire Amer Béton) et que je me suis pris une grosse claque, je ne vais
pas hésiter à lire ces BD.
En plus ça tombe bien, je suis dans ma période "BD en un tome" (même si le tome est long).
Donc, merci.


Fier volontaire 02/11/2009 11:05


Rhhaaaaa! Mais les gens vont savoir que je lis de la BD!


florian 02/11/2009 00:37


salut, Tim !
Tu parles de Amer Béton (que malheureusement je n'ai pas encore eu l'occasion de lire), mais connais-tu "Ping-Ping", du même Matsumoto ?
J'ai lu ça il y a vraiment très longtemps mais c'est génial, le graphisme est franchement extraordinaire… (comme amer béton je suppose, mais comme il a fait ping-ping après, il y a sûrement une
évolution entre les deux).


PepMint 01/11/2009 21:20


Jesuis tombé sur Manteau de neige par hasard, et j'ai adoré.
Si les autres oeuvres sont de ce calibre, alors voilà une belle brochette de bouquins qui devraient être lus par tous. =)


Puck 01/11/2009 18:26


Je profite de ce post sur des Bd pour en presenter une : Walking Dead . D'habitude , je lis surtout des mangas ( je recommande vinland saga au passage^^) mais j'ai eu le coup de foudre pour walking
dead . L'univers du survival horror , avec des dialogues qui sonnent justes .


Scribe 01/11/2009 15:07


Chouettes ces BDs, ça me fais regretter de ne pas en lire plus souvent (comme les livres en général, d'ailleurs).

Tiens je sais pas si tu connais "Trois Ombres" de Cyril Pedrosa. Cette BD en noir et blanc est un petit bijou, pour peu qu'on adhère au style.

Les cinq premières planches ici, from le site de l'éditeur :
http://www.editions-delcourt.fr/extension/delcourt/design/delcourt/images/planches/9782756004709_pl01.jpg
http://www.editions-delcourt.fr/extension/delcourt/design/delcourt/images/planches/9782756004709_pl02.jpg
http://www.editions-delcourt.fr/extension/delcourt/design/delcourt/images/planches/9782756004709_pl03.jpg
http://www.editions-delcourt.fr/extension/delcourt/design/delcourt/images/planches/9782756004709_pl04.jpg
http://www.editions-delcourt.fr/extension/delcourt/design/delcourt/images/planches/9782756004709_pl05.jpg


kim 01/11/2009 14:59


ah le jardin armé c'est le premier david b que j'ai lu et j'ai pris une claque :)

http://www.france-info.com/chroniques-bd-bande-dessinee-2009-08-09-un-ete-bd-pourquoi-tout-ce-noir-321098-81-169.html


eva 01/11/2009 14:01


je ne sais pas en parler mais je trouve très beau...TOUT! Très professionnel.
Et c'est pas à un Pro que je vais énumérer les qualités de toutes ces planches!...:-)
Merci!
Ça donne envie de s'y mettre!


Tim 01/11/2009 14:01


Camilleuh > Merci ! :)

K'Tana > Héhé, ravi que quelqu'un l'ait remarqué... le noir et blanc quand c'est bien fait ça me touche encore plus que la couleur.


K`Tana 01/11/2009 13:04


Marrant, tous en N&B pour un mec qui dessine aux crayons de couleurs...


camilleuh 01/11/2009 10:55


Hé ben ça fait super plaisir cette liste parce que en bd et mangas un peu autres que ceux que tout le monde connait, ça fait très longtemps que j'ai pas eu de bons conseils!!