Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
Facebook
DailyMotion
Google +
Twitter

 

 
CV
Portfolio
E-Mail
Presse

Categories
 
Explorations
Le Monde du Travail
Midsommar
Rêves
Magma
Enervations
Stockholm
Photos
30 Jours de BD
30 Jours de BD


Pages
 
Domaine
Ruban
Village
Ruban
Ruban
Reve
Piscine
Aquarius
Maison
Neige
Nuage
Nygarda
Ruisseau
Totoro
Faces
Bots
Ecureuils
Eglise
Histoire
Marguerite
Old
Michael
Selma
Quiberville
Quiberville
Quiberville
Quiberville

Selma
 
Soutien
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 00:01

Partager cet article

Repost0

commentaires

ElMonje 12/01/2014 18:50

Mes petites lâchetés quotidiennes ne sont rien, mais mises bout à bout, elles me laissent un goût d'amertume qui flétri mon amour propre. Le pire c'est que ce sentiment provoque des sursauts
d’orgueil, très nuisibles... lorsqu'ils s'expriment à l'encontre de ma hiérarchie.
Sinon, j'ai découvert ce blog après t'avoir écouté sur Bazingcast... Je ne suis absolument pas amateur de BD à la base. La lecture m'en a ravi. Je suis revennu ce Dimanche pour dévoré d'une traite
"Un feutre dans ma limonade"... il n'y avait vraiment rien de mieux à faire en cette fin d'après-midi... j'ai rarement ressenti autant d'émotions emprunts de nostalgie à la lecture d'une oeuvre...
c'est bien Tim, continu.

Fabienne 06/11/2013 18:03

Je suppose que ton commentaire sur le mien est ironique ;-). J'apprécie toujours autant la qualité de ton travail. N'aie aucun doute là-dessus.

Lve 05/11/2013 22:07

Toujours des situations qui nous sont ou qui auraient pu nous arriver avec ce sentiment de mal être qu'on ressont à l'adolescence...

Mr. Feuille 05/11/2013 18:22

Je sais pas, c'est délicat. Je me souviens d'une fois dans le metro d'un type qui parlait super mal a une fille qu'il ne connaissait pas. Il était complètement défoncé, je trouvait qu'il
l'agressait, il faisait des gestes brusques. J'ai jeté des regards a un autre passager pour ne pas avoir a agir seul. Mais comme je n'avais pas de regard en retour j'attendais, et j'avais peur.
Puis le type est parti et la nana s'est mise a lui crier aprés "Wesh wesh, hey vas-y te barres pas wesh!".

Je me suis dit que la, heureusement que j'étais pas intervenu.

Mais je dis pas qu'il faut pas intervenir, je dis qu'il faut savoir quand, et c'est pas facile du tout. Et au moins ton histoire fait réfléchir.

A mon avis, on doit intervenir quand la victime lance des regards d'appel au secours, pas avant!

Tim 05/11/2013 12:49

Romanski : Heureusement, en dessinant ça, le poids devient un peu moins lourd à porter. Ecrire ou dessiner : super thérapie !

Typhon : C’est effectivement le cas ici, la personne ne s’en souvient pas, preuve qu’en fait c’était pas si grave, et que je peux arrêter d’y repenser :o)

Wysto : Dessine ça ! Ou écris-le, ça fait du bien.

Mr Feuille : Bah oui mais quand ça met un malaise dans la classe (ou dans un groupe) ça étends le «problème» à tout le monde, donc du coup ça concerne tout le monde… Enfin je pense.

Barbu : Ah oui aussi, les souvenirs où on a fait le connard, c’est encore pire !

Gary : Oui tout dépend de la maturité qu’on a, du degré de flippe, de courage etc. une fois qu’on a un peu grandit on regrette, et en fait on devrait pas, car on est pas forcément super mature
quand on est ado. Mais on y repense quand même, rhaaa…

Emy : C’est vrai, ça dépend un peu des gens, si c’est facile (ou pas) à vivre. Je te plains si en plus on te reproche un truc dans ce genre…

Fabienne : Merci de trouver la note chouette !

Fabienne 05/11/2013 12:20

Je suis en tous points de l'avis de Gary.

Émy 05/11/2013 12:09

Je ne suis absolument pas d'accord avec Mr Feuille.

Son discours manque d'empathie et on dirait que c'est hyper facile la vie à le lire. On s'en sort bien avec des "c'est pas mes oignons" et on peut fermer les yeux devant une situation préoccupante
voire pire sans scrupules. Facile, ouais (surtout quand on est un mec… Mais c'est pas le sujet).

Bref ! Je comprends ces regrets, sinon. Je crois qu'on est beaucoup à avoir plus ou moins laissé notre peur l'emporter sur notre envie/besoin d'être solidaire.

J'ai vécu ça plus ou moins, la personne en question se souvient et me reproche encore de ne pas l'avoir été quand elle en a eu besoin. :/

Gary 05/11/2013 11:05

Délicat, je crois effectivement qu'il valait mieux ne rien faire, et éventuellement aborder le sujet avec le type une fois la tension redescendue (mais on a rarement cette maturité-là quand on est
ado, enfin, ça dépend). Mais se mêler à une dispute de couple, c'est vraiment pas une bonne idée (sauf s'il y a des coups, évidemment). Par contre, je trouve que ça ne se fait vraiment pas de se
disputer fort en public. Ça fout tout le monde mal à l'aise.

Enfin en tout cas c'est une bien chouette note et ça m'a rappelé plein de souvenirs.

Barbu 05/11/2013 10:28

Tim, le dernier blogueur à bloguer. :)
Sinon, je crois qu'on a tous des souvenirs honteux où on a fait les péteux. :/

Mr. Feuille 05/11/2013 04:59

Y'a pas besoin d'intervenir si un mec parle mal a sa copine. C'est a elle de gérer la situation. Une femme est plus faible qu'un homme physiquement mais pas intellectuellement, elle peut le
quitter, se barrer... Enfin bref c'était pas tes oignons, du moins a ce que tu racontes dans ta bd.

Wysto 05/11/2013 02:14

Je pense qu'on doit quasiment tous se prendre la tête avec des "j'aurais du", la question c'est de savoir combien de "j'aurais du" on a en tête.


Moi j'en ai tout plein.


Beaucoup trop.

Typhon 05/11/2013 00:35

À mon avis, on est très nombreux à se prendre la tête avec des « J'aurais dû », très nombreux. Et le pire de tout, c'est qu'on est souvent les seuls à se souvenir des événements en question, alors
que les autres retiennent à notre sujet d'autres détails gênants que nous, nous avions oubliés.

Romanski 05/11/2013 00:30

A nos actes manqués ♫
C'est le problème des gens qui réfléchissent et qui pensent aux autres :)
La conscience est encombrée même longtemps après alors que les autres ne s'en souviennent plus