Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
Facebook
DailyMotion
Google +
Twitter

 

 
CV
Portfolio
E-Mail
Presse

Categories
 
Explorations
Le Monde du Travail
Midsommar
Rêves
Magma
Enervations
Stockholm
Photos
30 Jours de BD
30 Jours de BD


Pages
 
Domaine
Ruban
Village
Ruban
Ruban
Reve
Piscine
Aquarius
Maison
Neige
Nuage
Nygarda
Ruisseau
Totoro
Faces
Bots
Ecureuils
Eglise
Histoire
Marguerite
Old
Michael
Selma
Quiberville
Quiberville
Quiberville
Quiberville

Selma
 
Soutien
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 21:00

 

 
 
 
Et voilà, vous venez de lire le douzième et dernier épisode de la partie «Collège». Ce fut difficile, et j’espère que ça vous a plu malgré cette fin un peu amère. Vous en pensez quoi ? Je demande rarement ça mais pour le coup, j’aimerais vraiment avoir vos avis sincères, ce qui vous a plu, ce qui ne vous a pas plu (etc).
 
Ca vous dirait que ça soit édité et que ça sorte en bd ? Alors je n’ai qu’un conseil à vous donner : PARTAGEZ le plus possible CETTE PAGE, c’est la page où on peut lire les 12 histoires de la partie «Primaire» ainsi que les 12 de la partie «Collège». Si vous avez des relations dans le milieu de l’édition ou de la bd, harcelez-les, parlez de la bd autour de vous, d’avance merci à vous.
 
La troisième et dernière partie de cette aventure (la partie «Lycée») commencera lorsque j’aurais au moins 4 ou 5 épisodes d’avance pour que je puisse diffuser ça sereinement sans trop de pression. Je vous donne donc rendez-vous je ne sais pas trop quand et comme d’habitude, si vous voulez suivre l’avancement de cette troisième partie, je mettrais des storyboards, des croquis (etc) sur Facebook et Google+.
 
 
Un dernier rappel pour la route : je suis à Lyon tout le week-end prochain pour le Festival de la BD. Tout est expliqué sur ce lien mais vous pouvez aussi cliquer sur l'image ci-dessus. Et pis tiens, info de dernière minute : j'ai fait des illustrations pour un livre sur les Gothiques, et ce livre est sorti, et j'en aurais avec moi à Lyon. Toutes les infos ici.
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Kiki 27/06/2013 23:14

Sympa tes souvenirs

J'aimerai te demander un truc (si c'est indiscrèt, t'es pas obligé de répondre):
Est-ce que tu as une copine en ce moment? Si oui, comment est-ce qu'elle le prend, que tu ressasses tes souvenirs amoureux et que tu les couches sur papier?

Bonne continuation

Tim 28/06/2013 15:57


Kiki : Oui j’ai une copine en ce moment. Quand je lui ai parlé de ces anecdotes de collège, il y a de ça 3 ou 4 ans, elle a beaucoup aimé ce dont je lui ai parlé vite fait (le bisou dans le bus, la
soirée de fin d’année…) C’est elle qui m’a dit qu’il fallait en faire quelque chose, qu’on pouvait tous s’y reconnaître. J’étais pas très chaud pour le faire, c’est pas trop mon rayon, mais du coup
ça faisait un beau défi, puisque justement c’était pas mon truc. Elle a l’air de plutôt bien prendre ce que j’ai fait de mes souvenirs de collège, elle me conseille, me critique, me suggère des
modifications, c’est classe. Elle comprend aussi que je ne fais pas que ressasser : je sors surtout ces histoires pour que ce soit *enfin* derrière moi, visible par tout le monde. C’est très
libérateur (surtout si on en a gros sur la patate depuis plus de dix ans) :o)


Tim 18/06/2013 12:44

Cécile : Merci pour ton avis sur le fait que cette bd est plutot pour les jeunes adultes. C’est également mon avis, même si ça peut (peut-être) plaire aux ados.

Harold : La comparaison avec Stephen King me flatte beaucoup, car c’est un aspect (méconnu) de son œuvre qui me touche particulièrement. Plein de gens ne connaissent ou ne retiennent que le coté
horreur épouvante de King, mais on oublie que derrière ça, il y a une énorme nostalgie de l’enfance, et CA en est un parfait exemple (Stand By Me aussi). Alros évidemment pour apprécier cet aspect,
faut passer le coté «horreur». En tout cas merci pour ton commentaire, c’est vraiment classe. Merci !

Al : Quelle sorte exactement ? :)

Raph : Merci !

raph 17/06/2013 22:49

Cette série est vraiment jolie à lire et à voir!

Al 15/06/2013 20:19

En fait, tu es une sorte d'autiste ?

Harold 15/06/2013 19:09

J'écris mon premier commentaire sur ce blog que je connais depuis mon adolescence, un des premiers blogs que j'ai découvert, et surement un de ceux qui m'a le plus marqué par bien des aspects. En
ce moment j'essaye de me lancer dans une petite bande dessinée sur l'enfance et sa délicieuse amertume, je me suis donc replongé dans "ça", de King, et (une chose en amenant une autre, comme tu
avais fait une série sur "ça") ait parcouru une seconde fois presque toutes les archives de ton blog. J'ai découvert avec délice ta série sur les années collège, et ai retrouvé cette amertume mêlée
de nostalgie que j'ai tant dans le chef d'oeuvre de Stephen King. Certes, c'est pas très original ce que j'écris là, et d'autres commentaires plus haut évoquent tout ça. Mais voila, je voulais te
remercier depuis un moment pour ce que tu fais, pour la poésie de tes histoires, pour ta patte graphique incroyable, pour cette série. J'espère de tout cœur que tu seras édité (et tu le mérites) et
si tu te lances dans l'auto édition j’en achèterai un exemplaire, malgré mon petit budget d'étudiant. J'espère que tu continueras longtemps ce que tu fais, je suivrais toujours tes histoires avec
le même plaisir.

Cécile 14/06/2013 17:45

J'ai adoré ces séries. Et je crois que pour beaucoup, c'est parce que l'on a vécu ce type d'angoisses, de mal-être. On se retrouve dans ces errances adolescentes !
Par contre, je ne trouve pas que le public adolescent soit la meilleure cible. De mon point de vue, ces souvenirs ne sont à lire que lorsque l'on a passé cette période. Un lecteur du même âge que
le héro n'aura pas la même vision des choses qu'une personnes plus vieille! Après, ce n'est que mon point de vue bien sûr!
En tout cas, je suis impatiente de lire la suite !

Mr. Feuille 14/06/2013 00:45

Super serie! Pour moi la meilleure. La fin et la passivite du personnage est frustrante mais c'est la vie. Bravo.

Tim 12/06/2013 15:04

Lve : Merci de ton retour ! Oui je fais encore des commandes, pas de souci (surtout que là je pourrais les faire un peu plus sereinement). «J’aurais bien aimé avoir autant de petits copains que toi
de copines au collège» tu veux dire une seule ? ^_^ Après le collège, je change de ville et je serais dans un grand lycée à Vitry sur Seine… Ca va être encore bien dur à mettre en place, héhé… A
suivre !

Matthieu : Arf, pourquoi ?

Boiseim : Oui si je ne trouve pas d’éditeur je compte faire ça moi-même comme pour Quotidien Survival. Ca me coutera un paquet de sous mais c’est le prix de la fierté de faire quelque chose
soi-même. Et j’aime cette fierté. Si t’as pas lu les épisodes d’avant, honte à toi malheureux, file tout relire depuis le début du collège, tu saisiras mieux l’impact que ce fut de revoir cette
fille débarquer tout à coup quand on était en train de peindre… ;-) Chanceux d’avoir pu sortir avec toutes ces filles ? Mais euh, je ne suis sorti qu’avec Manu, et encore vite fait à la soirée de
fin d’année… ! On m’a souvent parlé du travail de Simon Roussin, et en fait je suis pas trop fan, parce qu’il utilise le feutre «juste» pour colorier, sans jouer avec des effets de blancs, de vide,
de pleins ou d’espèces de «coups de pinceaux» comme je peux le faire pour colorier les troncs des arbres.

M’fi : Merci pour ton commentaire ! Ouais, j’vais voir à démarcher des éditeurs qui ciblent des ados. Merci beaucoup pour le décalage entre le style naïf et le décalage au niveau de ce qui se passe
dans l’histoire. C’est quelque chose que j’essaye de travailler, la différence entre la forme enfantine, et le ton un peu plus adulte qu’on ne peut pas déceler si on regarde vite fait. Comme si
c’était «plus intéressant que ça n’en a l’air» (soyons fous hein).

Camilleuh : Merci merci ! Si cette histoire t’a permis d’avancer, alors là c’est un super compliment ! :o)

Thias : Merci beaucoup !

Armonik : Plutôt cool si ça permet de toucher plusieurs «passés» même si ça ne s‘est pas passé pareil pour toi. J’espère que la suite te plaira ! Oui je suis conscient que pour une grosse boite,
mon projet a peu de chances de passer. Mais bon, je t’avoue que même si je le produis moi-même, j’en serais tout aussi content (bon par contre ça touchera 1000 fois moins de gens c’est sûr…) - Oui,
je vais me lancer.

Mamilys : Merci ! :o)

Vincent : Merci pour la nouvelle corde, ça me fait plaisir de dévoiler cette facette et que ça plaise autant que les autres (endroits abandonnés par exemple).

Lechaf : Merci 1000 fois pour la sincérité !

Lien Rag : Merci pour le long commentaire, toujours super appréciable de ta part ! J’ai bien noté tous les noms, je vais bosser à ça rapidement… Merci aussi pour Bd Cul, tiens, et si j’y
participais ? Héhé… Ptain, ça, ça serait un gros défi…

Fabienne : Je vois les éditions Jarjille à Lyon ce week-end ! :o) Merci pour le commentaire, c’est cool.

Fabienne 12/06/2013 13:31

Je crois que je t'ai déjà parlé des éditions Jarjille. Un des éditeurs a son propre blog (Pour de vrai, pour de faux) et ils ont aussi édité Zelba qui tient un blog sous ce pseudonyme.
Bonne chance.
Ah oui, j'aime beaucoup ces récits. Et si je t'ai suivi avant ça, c'est parce que ta technique m'époustoufle. Donc je te suivais même si les thèmes me mettaient parfois mal à l'aise.
Bonne continuation.

LienRag 12/06/2013 11:32

Salut

Perso j'apprécie toujours autant, ça me rappelle (moi aussi) mon expérience aigre-douce du collège.

Si tu trouves pas d'éditeur (vois avec Kek, il a édité des trucs lui je crois) tu peux toujours lancer un projet Ulule (du crowdfunding), ça me semble très adapté à ton cas (petite communauté,
sujet qui risque de ne pas plaire aux éditeurs).

Sinon, dans l'édition classique, je suppose que tu trancherais pas trop dans la collection Shampoing de Delcourt, essaie de leur envoyer un truc.
En dehors de ça, ya les indépendants un peu punk, comme la revue Arggg (http://www.aaarg.fr/), les éditions Même pas mal (http://meme-pas-mal.fr/) (qui ont édité Cha ou Goupil Acnéïque), les
éditions Vraoum/Warum (http://www.vraoum.eu/ monsieur le chien, Bastien Vivès, Wandrille), les éditions lapin (http://editions.lapin.org/blog/index.php) (Paka, Ultimex), ou en plus extreme les
requins marteaux (http://www.lesrequinsmarteaux.org/) - et j'achète carrément si tu fais un numéro de leur collection BD CUL ^^.

Bon courage

lechaf 12/06/2013 10:40

Une belle sincérité dans cette façon de raconter ton histoire, j'ai hâte de lire la suite, bravo!

vincent 12/06/2013 08:58

j'ai vraiment beaucoup aimé cette série. je l'ai trouvée très très sensible, très perso (bien sur) et très juste! Une nouvelle corde à ton arc et certainement une de celles que je trouve les plus
intéressantes!

mamilys 11/06/2013 23:25

touchant, juste, parfait

Armonik 11/06/2013 23:18

parcontre je suis quelqu'un d'assez pragmatique et très franchement même si j'adore ton dessin, les couleurs, le cadrage...etc, je pense que tu auras du mal à te faire éditer par des grosses boites
traditionelles, mais je reste persuader que cette BD à du potentiel si tu arrive à passer ce stade, j'imagine bien l'objet sur un présentoir de la FNAC le dessin intrigue et donne envie de
découvrir et le sentiment de poésie et de nostalgie peut facilement toucher un public de trentenaire un peu au courant du monde la BD.
De toute façon lance toi ou tu regrettera tout le restant de ta vie de ne pas avoir essayer ^^

Armonik 11/06/2013 23:11

ce que j'en pense ? ce sentiment de gène collégien qui m'à accompagné pendant toute la lecture était juste magique de nostalgie, mes années collèges n'avait rien avoir et pourtant je me suis
reconnu là dedans et je pense une peu comme beaucoup de monde, ce que je pense aussi c'est que tu serais un horrible malandrin de nous laisser comme ça sur notre fin et que j'ai hâte de lire les
années lycée =p

Thias 11/06/2013 23:03

C'est vraiment cool, comme d'hab. Je trouve que les émotions et les sentiments sont vachement bien retranscrits, et qu'ils paraissent vrais, authentiques.
Et les dessins sont toujours aussi classes et beaux.

Camilleuh 11/06/2013 21:59

Je viens de tout relire, et encore une fois, je trouve ce projet magnifique. Ça a quelques chose de fascinant de voir ces dessins d'anciennes douleurs et d'anciennes joies, analysées du point de
vue de l'adulte qui les as eues. Si tu sors ce projet en bd, je l'achèterais parce que c'est une histoire qui aide à avancer. Moi elle m'aide en tout cas! Je sais déjà que c'est exactement le genre
d'ouvrage que je relirais beaucoup. Il me tarde d'arriver à la partie lycée ^^

m'fi 11/06/2013 21:54

D'un point de vue histoire, pour l'instant je dirais que ça pourrait toucher un plutôt large public car, comme c'est dit plus haut, ça nous rappelle, avec beaucoup de justesse, nos propres
jeunesses mais, si j'étais éditeur, je classerai ça dans BD ado... (Les éditeurs ont besoin de classer pour cibler le public à qui le vendre... Bé oui...) mais tout le monde peut le lire sans
problème.
D'un point de vue dessin, c'est assez atypique par le traitement aux feutres, forcément, mais aussi par les formats de cases que tu utilises. Ce qui est marrant, c'est que tu utilises une technique
et un style de dessin et de cadrage plutôt "naïf" (dans le sens "qui semble être fait pour les plus jeunes") pour parler de choses de moins jeunes. Mais le décalage entre le dessin et l'histoire
est justement un des intérêts de ta BD à mon sens.
Donc, je t'avais déjà dit tout le bien que je pense de ta BD et je reste sur cet avis très positif.

boiseime 11/06/2013 21:37

J'ai entendu dire que la blogueuse Mélaka se lançait dans l'auto-édition, si tu ne trouve pas toi-même d'éditeur, ne serait-ce pas une piste à exploiter ? Sinon, il me semble que tu devrais viser
petit (les éditions vraoum ?)

J'aurais du mal à émettre un avis sur ce travail, car je n'ai pas fait l'effort de relire les épisodes précédents à chaque épisode, si bien que j'ai du mal à connecter cet épisode à tous les
précédents (et donc à en saisir l'impact). Je te trouve en tout cas chanceux d'avoir pu sortir avec toutes ces filles à l'époque du collège !
Cependant, je ne suis pas sûr que cette histoire présente un intérêt suffisamment singulier pour intéresser un éditeur : le public de cet album serait un peu limité. C'est sans doute pour ça que je
parle d'auto-édition.
Graphiquement, j'aime beaucoup la mise en scène (les cadrages…), moins le dessin de personnages… J'aurais du mal à m'expliquer cela dit.
J'ai une question : tu travailles avec des feutres, as-tu déjà vu le travail de Simon Roussin, sur "Lemon Jefferson" par exemple ? Si oui, que penses-tu de son traitement du feutre ?

Matthieu 11/06/2013 21:29

J'avais bien aimé l'ensemble de l'histoire, je suis déçu par la fin j'avoue :(

Lve 11/06/2013 21:25

Coucou ! Bien sûre que je veux que ça sorte en BD ! Mais je ne peux pas t'aider, je ne connais aucun éditeur. Par contre je compte bientôt t'envoyer un MP pour une commande , j'espère que tu les
traites encore. Tes histoires me font penser à ma jeunesse (j'aurais bien aimé avoir autant de petits copains que toi de copines au collège !) Elles sont assez horribles à lire car elles me
remettent dans l'état de mal être dans lequel j'étais à cette époque de ma vie. Que va-t-il se passer, va-t-on se revoir après le collège ? toutes ces connaissances, su'au finale on a jamais revu
et qu'on a même pas envie de revoir grâce à FB... Bon j'arrête de spamer. Bonne dédicace à Lyon et vivement la suite !