Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
Facebook
DailyMotion
Google +
Twitter

 

 
 
BD
CV
Portfolio
E-Mail
Presse
Agenda
Quotidien Survival

Categories
 
Explorations
Le Monde du Travail
Midsommar
Rêves
Magma
Enervations
Stockholm
Photos
30 Jours de BD
30 Jours de BD

Pages
 
Domaine
Ruban
Village
Ruban
Ruban
Reve
Piscine
Aquarius
Maison
Neige
Nuage
Nygarda
Ruisseau
Totoro
Faces
Bots
Ecureuils
Eglise
Histoire
Marguerite
Old
Michael
Selma
Quiberville
Quiberville
Quiberville
Quiberville

Selma
 
Dessins à Vendre
Tshirts
Liens
Soutien
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 00:01
Qui ne connaît pas cette ville à part ma collègue ? Pour ceux qui ne connaissent pas, imaginez une ville Romaine recouverte par une pluie de pierres et de cendres échappées d’un volcan prénommé Vésuve, situé juste à coté. Plein de morts, soit écrasés sous l’effondrement des toits des maisons sous lesquelles ils s’étaient réfugiés, soit asphyxiés par les gaz mortels échappées du Vésuve. Tout ça en l’an 79 après JC.
 
Ce n’est que vers 1748 qu’on décide de fouiller le site (c'est-à-dire dégager des tonnes et des tonnes de cailloux, pierres et cendres) et qu’on découvre une ville remarquablement conservée, puisque «figée» par l’épaisse couche de gravats. On trouve bien sur des ruines, mais aussi des cadavres, d’hommes, de chiens, et pas mal d’objets de la vie de tous les jours… Un site exceptionnel, à voir une fois dans sa vie tellement ça fout le vertige de se promener dans des maisons où des gens vécurent il y a 2000 ans.
 
Pour y aller depuis Naples, on prend le RER local. L’occasion de se rendre compte que les gares ont l’air d’être (presque toutes) abandonnés, alors qu’en fait, non. Des tags dans tous les sens (également à Naples), mais alors vraiment dans tous les sens. (Presque) pas un seul bâtiment non recouvert de tags ou d’affiches. Et de l'herbe partout.
 
 
 
Une fois à Pompéi, on passe devant la buvette locale avec ses énôôôrmes citrons (dont le jus n’est pas forcément extra) et après avoir payé son billet (en liquide, comme presque partout dans la région) on se promène un peu où l’on veut dans les ruines.
 
 
Et là, on voyage dans le temps. Pas autant qu’on le voudrait, puisqu’il n’y a presque «que» des maisons en ruines (quand on en a vu une, on les a toutes vues), mais c’est quand même un régal de s’imaginer la vie qui régnait là avant l’éruption. Et puis il y a les thermes, quelques temples, des colonnes, en fait il y a tout ce qu’il faut, je suis un peu mauvaise langue. C'est vraiment un très beau site.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Et il y a surtout… l’Anfiteatro !
 
 
 
 
 
C’est une des deux choses que je voulais *absolument* voir en venant à Naples (la deuxième étant un moulin abandonné que vous verrez dans une autre note). Pour ceux qui ne connaissent pas l’endroit, c’est là que Pink Floyd enregistra le merveilleux Live à Pompéi. Le meilleur extrait (bien qu’un peu difficile d’accès) est évidemment «A Saucerful of Secrets», ci-dessous.

David Gilmour (jean crade et pieds nus) qui gratouille, Roger Waters et son gong magique, Rick Wright et son orgue céleste, Nick Mason et son riff de batterie dévastateur, une musique hypnothique, chaotique, une ambiance sale (la bande-son de Massacre à la Tronçonneuse, vous connaissez ?) … Pour moi c’est l’apothéose de l’harmonie cosmique transcendantale entre image et musique. A ne pas regarder si c’est pour zapper au bout de 20 secondes.
 
 
 
On ne pouvait visiter que le rez-de-chaussée de l'Anfiteatro mais je suis quand même grimpé en haut voir si la vue était belle. Le coin n'étant pas du tout surveillé, et sans trop de monde autour, j'ai vite fait enjambé la pauvre barrière en bois.
 
.            
.
Et c'est tout de suite plus sympa vu d'en haut.
.
 
 
 
 
 
 
Ci-dessous, la Nécropole, le Théatre et les Thermes, où l’ont peut voir quelques cadavres. C’est assez fascinant de s’imaginer qu’on voit des gens morts depuis 2000 ans et aussi bien conservés. Merci le Vésuve. Qui étaient ces gens ? Que penseraient-ils s’ils savaient que 2000 ans plus tard on vient s’extasier de voir l’os qui dépasse de leurs doigts ? Le cadavre dont on voit le crâne me rappelle l’affiche du film Inferno...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Enfin, le soleil pointa le bout de son nez, ce qui permit de faire quelques photos d’autres ruines, et de rire à la buvette en lisant la traduction Italienne du mot «boisson(s)».
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tim - dans Naples
commenter cet article

commentaires

AL 02/04/2013 00:59

OMFG, tu aimes Argento?

Je crois qu'on va bien s'entendre! J'ai eu les frissons de ma vie devant Suspiria, Ténèbres, Phenomena (mon préféré) et Les frissons de l'Angoisse!

Connais-tu la Baie Sanglante de Mario Bava? Un classique du giallo...

Alfred 26/03/2013 17:09

Je vais retourner voir le DVD je crois bien ....

Zartampion 25/03/2013 13:52

Le gif est superbe !

Chibi 24/03/2013 23:51

Merci pour ces notes pleines de photos ! :)

jean-marc aka batou 24/03/2013 20:27

Merci pour ce reportage très sympa. Ca me donne envie de ré-écouter un peu de Pink Floyd tiens. En passant tu connais Hawkwind ? (je suppose que oui hein)

Dans le genre magnifique et bien conservé aussi, à Santorin en Grèce, il faut aller voir le site d'akrothiri http://fr.wikipedia.org/wiki/Akrotiri_%28Santorin%29 qui est assez fabuleux, surtout à
cause des maisons et des fresques... C'est un peu la même histoire, avec un volcan, mais c'est une ile, avec tout ce que ça implique...