Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
Facebook
DailyMotion
Google +
Twitter

 

 
CV
Portfolio
E-Mail
Presse

Categories
 
Explorations
Le Monde du Travail
Midsommar
Rêves
Magma
Enervations
Stockholm
Photos
30 Jours de BD
30 Jours de BD


Pages
 
Domaine
Ruban
Village
Ruban
Ruban
Reve
Piscine
Aquarius
Maison
Neige
Nuage
Nygarda
Ruisseau
Totoro
Faces
Bots
Ecureuils
Eglise
Histoire
Marguerite
Old
Michael
Selma
Quiberville
Quiberville
Quiberville
Quiberville

Selma
 
Soutien
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 00:01
 
 
 
 
 
Oui j'ai oublié Bill Plympton dans la liste du haut, désolé désolé désolé ! Note : On me signale dans l’oreillette (merci Lisa) que la journaliste parlait sûrement en fait d’animation 3D, et non 2D. Du coup je rajoute ci-dessous des exemples de films 3D dont la portée ne se limite pas à un public juvénile (si c'est de ça qu'on parle). 
 
 
En fait je me demande ce que la journaliste entend par «entrer dans l’âge adulte» … «Là-haut» est un film sympa mais je ne vois pas en quoi c’est un film «étape» par rapport à ce qui se faisait avant et ce qui se fait maintenant. Alors que Final Fantasy, pardon, mais pour l’époque, quoiqu’on puisse penser du film, tout le monde était d’accord (même Télérama) pour dire qu’un cap avait été franchi, tant au niveau de l’histoire (qui n’était pas franchement destinée aux petits n’enfants) que de la technique (les expressions du visage de l’héroïne, l’imagerie futuriste).
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

David 23/12/2011 21:12

Désolé, mais Monster House n'est pas un film d'animation. Les personnages sont joués en utilisant la technique de performance capture (donc ils ne sont pas animés), utilisée également dans La
Légende De Beowulf, Avatar (une partie) et Tintin.

nour 12/09/2011 00:14


là-haut est un film d'animation grand public qui parle de ce que tous les autres,en général,évitent:la banalité de la vie réelle,vieillir,devenir gateux,mourir..les folles aventures du héros sont
le glaçage sur la biscotte,des fioritures qui heureusement ne font pas oublier l'essentiel:ce qui rend ce vieux monsieur irresistible ce sont ses rides,sa canne et ses coups de gueule,c'est le papy
next door quoi...alors ben oui peut-etre que ça fait avancer plus en avant dans ce fameux age adulte mais je pense que ça avait commencé avec les triplettes.fritz the cat,bien que méga adulte était
et reste un ovni underground...


Tim 07/09/2011 09:51


Nomad : Je suis entièrement d’accord avec toi concernant les 10 premières minutes de UP et l’idée de la maison qui vole. Ce que je ne comprends pas c’est que ces deux aspects (fort beaux) ne sont
qu’au tout début du film et que toute la suite est d’une banalité qui fait que je ne comprends pas tout le foin qu’on fait de UP. La relation entre le vieux ronchon et le gamin rigolo, évidemment
qu’elle marche, qu’elle est touchante etc, mais c’est du déjà vu non ? C’est la même que celle de l’Age de Glace entre le vieux mammouth ronchon et le paresseux rigolo, ou Gran Torino avec le vieux
Eastwood qui peut pas blairer le jeune asiatique, pis en fait il l’aime bien etc.

Roxanne : C’est vrai qu’on copie toujours quelque chose, enfin là c’était quand même un peu criant (pour peu qu’on ait vu Johnny 5 dans les années 80 évidemment). En fait, ça me fascine que des
gens qui passent trois ans à faire des films archi bien foutus niveau synthèse ne puissent pas passer trois heures pour trouver un design original à un robot !


Roxanne B. 06/09/2011 22:28


Ah mais justement je trouve qu'un pixar se reconnaît à des kilomètres, parce qu'ils ont créé un genre (je pense à Toy Story, 1001 pattes ou Wall-e) - un genre qui a été tellement copié, et mal,
qu'on se rend plus aussi bien compte de son originalité justement.

Quant au design de Wall-e : pense à qui sont ces mecs à Pixar. Des mecs tout le temps sur ordi, plus ou moins geeks, qui ont de 30 à 50 ans, et dont la jeunesse se situe donc dans les années 80.
Ils ont pas copié Johnny 5, à mon avis, ils lui ont rendu hommage, car les américains sont aussi forts pour ça.
Et puis, en soi, on copie toujours sur quelque chose.

Enfin, bon, disney a comme tout le monde, des hauts et des bas :D


Nomad 06/09/2011 16:03


Avant de rebondir sur Up je vais apporter de l'eau à ton moulin, tu aurais pu souligner que la journaliste fait son papier à l'occasion de la sortie de Cars 2, qui est à mon avis le Pixar le plus
faiblard jamais sorti (et pourtant tu l'as compris je suis fan généralement mais là, sorti de l'animation il n'y a rien de nouveau).
Up est pour moi un des Pixar les plus poétiques de tous leurs films. Pour la séquence du début absolument touchante, sans miévrerie et sans parole. Pour la relation qui s'installe entre le vieil
homme et l'enfant. Pour les idées surréalistes que tu as toi-même soulignées. Pour le message universel pas évident à faire passer, le deuil puis le lâcher prise (tellement bien symbolisé par la
paire de fauteuils dépareillés qu'il abandonne vers la fin sur un plateau rocheux...). Pour le chien façon petit Prince, qui cherche un maître à aimer. Alors oui il y a aussi des scènes d'action,
un côté bip bip le coyotte, je comprends qu'on n'aime pas (moi si mais bon c'est pas le sujet) mais pour tout le reste je lui donne 5 étoiles et je le revois à chaque fois avec un petit
ravissement !


Griz 06/09/2011 13:40


Il Manque "Gandahar" et "la Planète interdite" tout de même!


Tim 06/09/2011 12:58


Thorn : Haha une lampe magique ? Mais où ils vont chercher ça…

Thomagotchi : Je le fais pas toujours mais là c’était gros.

Roxanne B : Ah c’est possible que la journaliste fasse allusion à l’introduction de la femme du vieux. Mais bon, comme tu le dis, c’est bancal. Pour Wall-E, je suis d’accord sur le message
universel, en fait j’ai du mal avec le traitement (rien d’original à mon sens). Et j’ai beaucoup de mal avec le design du robot recopié sur Johnny 5…

Pas de souci pour l’anti-américanisme, y’a des tas de films que j’adore et qui sont on ne peut plus américains… Mais en matière d’animation, les plus grandes claques que j’ai eues viennent du
Japon. J’me souviens d’être sorti du Roi Lion au cinéma en 1994 complètement lassé, et l’année d’après, Ghost in the Shell, BOUM (ok c’est pas le même public visé) ! Pour autant, je me lasse pas de
regarder Alice au Pays des Merveilles, ou Merlin l’Enchanteur (les croups de crayon visibles sur les dessins, j’adore) et plein d’autres Disney. Fantasia est sublime par exemple.

Ron : Et oui, la promo est partout… et ce n’est pas prêt de changer. Je regrette qu’il n’y ait pas plus d’émissions à la télé où on invite des gens comme ça, pour parler, sans but mercantile.


Ron 06/09/2011 12:39


Susceptible une petite question pour toi : Le rôle de cette journaliste ne serait-il pas justement d'apporter de l'information à l"homme de la rue" et par la même de lui permettre d’acquérir un peu
de culture - non pas pour briller dans les salons mais juste parce qu'un homme averti en vaut deux - Bref au lieu de ça effectivement elle sert la soupe et joue le jeu de la consommation de masse,
débilitante par nature. Et là j'entends déjà tout ceux qui vont s'exclamer: " pfff tu te prends trop la mec"

Pour ceux qui auraient encore des doutes a ce sujet il est clair que 99% de la presse et des médias ne propose rien d'autre que de la PROMO, pas de culturer les masses, pas de développer l'esprit
critique, juste faire vendre des trucs.
J'ai travaillé dans plusieurs services de presse et je peux vous garantir que bien souvent les prétendus journalistes se contentent de recopier le communiqué en lieu et place d'un article, ce qui
évidement arrange tout le monde.
Quand aux journalistes qui ont le malheur d'émettre des doutes ( des critiques ) bien souvent on les blacklist et ils ne reçoivent plus les dits services de presse. Ca vaut pour l'édition, les
chaines de TV et j'imagine que c'est valable aussi pour le cinéma.


Roxanne B. 06/09/2011 12:36


Fais quand même gaffe, Tim, à ne pas trop frôler l'anti-américanisme :3


Roxanne B. 06/09/2011 12:35


Oh mon commentaire d'avant n'a pas marché. Je disais que peut-être, le journaliste faisait allusion au court métrage dans le long métrage qui retrace la vie du petit vieux et qui fait appel à des
émotions liées aux souvenirs et aux regrets que les enfants connaissent encore peu. Mais c'est un peu bancal.


Roxanne B. 06/09/2011 12:33


Ah, et Wall-e, je pense que portée plus universelle, tu fais pas. (na)


Roxanne B. 06/09/2011 12:31


Peut-être que le journaliste fait allusion au court métrage dans le long métrage qui retrace la vie du petit vieux, réveillant des émotions liées aux souvenirs et aux regrets que les enfants
connaissent peu. Mais c'est vrai que c'est bancal.


Thomagochi 06/09/2011 12:12


bien d'accord, mais franchement, si tu commences à relever toutes les conneries énoncées dans 20 minutes, tu vas faire ça à plein temps...


Thom 06/09/2011 12:07


Pis aussi c'est écrit que le logo de Pixar est une "lampe magique", mais je vois pas en quoi Luxo est une lampe magique? Pour moi une lampe magique c'est le truc qu'on frotte pour faire sortir le
génie ^^ enfin bref, le 20 minutes c'est le 20 minutes toute façon hein... c'est bon que pour la page des jeux et le strip du chat


Tim 06/09/2011 12:00


Dr Freud : Tu as tout à fait raison.

Nomad : Il me semble que les Invincibles et Wall-E traitent de thèmes qui peuvent plaire autant aux enfants qu’aux adultes (dans le sens sérieux du terme) donc je les ai mis... C’est pas que j’aime
pas ce qui sort de Pixar/Disney, c’est que ça ne me parle pas. Autant quand je vois un Miyazaki j’y retrouve une portée universelle, quelque chose qui peut parler à tout le monde, et je m’y
reconnais, autant quand je vois un Pixar/Disney je ne vois qu’agitation, peur du vide, personnages criards et stéréotypes susceptibles de plaire au plus grand monde.

Pour «Là-haut», j’avais beaucoup aimé le début, avec la maison qui s’envole y’avait une vraie rêverie, un coté surréaliste, une bouffée d’oxygène! Mais au bout d’un quart d’heure (je crois ?) la
maison se pose quelque part, et tout retombe à plat : gags, personnages rigolos, l’inévitable course-poursuite à la fin, les scènes d’action qui semblent venir d’un jeu vidéo etc. Ok l’histoire est
solide, mais j’ai l’impression de voir un épisode de Bugs Bunny étalé sur une heure : ça bouge, ça bouge, ça bouge… Pour Wall-E, j’ai pas du tout accroché non plus, enfin j’ai vraiment du mal avec
la synthèse façon Pixar (propre, lisse) même si pour une fois y’avait un peu de crasse dans leur univers, et qu’au moins y’avait une odeur, un parfum.

Ron : Je rectifie dès que je peux !

Juliette : Ah oui bonne idée les Maîtres du Temps ! Et Gandahar !

Susceptible : C’est justement ça qui m’attriste un peu : on ne parle que des films du moment, ou récents, ou qui ont marché… C’est pas compliqué pourtant : en imaginant que Là-Haut ait apporté
quelque chose, suffisait de faire un truc comme ça : «En 1988 sortait Akira, en 2001 sortait Final Fantasy, en 2009, Là-haut faisait définitivement entrer l’animation dans l’âge adulte » (et
encore, ça se discute). Après, concernant les niveaux de lecture des films Pixar, oui bien sur il y en a (ils sont pas folichons mais c’est pas le sujet) mais de là à dire que Là-Haut ait fait
entrer l’animation (3D) dans l’âge adulte, c’est un peu gros non ? Ok dès le début la femme du vieux bonhomme qui meurt, et ça c’est classe, c’est adulte, ça prend pas les gamins pour des neuneus,
mais après ?

Par contre, même si ça ne casse pas des briques, j’ai bien aimé le premier Age de Glace. La gamme colorée tout en tons froids était assez classe. Je passe sur l’histoire, mais visuellement c’était
une claque pour moi, je pourrais le regarder à nouveau rien que pour ça.


susceptible 06/09/2011 11:43


je vais la défendre. Elle écrit surtout que Lasseter a fait entrer l'animation dans l'age adulte en citant un film en exemple elle aurait pu citer un autre comme "wall-e" mais je suppose qu'elle a
retenu plus personnellement "là-haut".
Critiquons sur le fond: Tu cite beaucoup de film d'animation connu par seulement des érudits de film d' animation. Si tu demande a quelqu'un lambda dans la rue de citer un film d'animation qui vous
parez adulte il citera peut être le dernier pixar(enfin en ce moment pas trop) qu'il a vu avec ses enfants. Car la force des animations pixar c'est d'être mainstream de 7 à 77 ans un peu comme les
personnages de "là-haut"(Humm...) en réunissant les générations alors que les films que tu cite sont purement adulte ou son dans un
genre pas tout a fait accessible à tous.
Et dans un article rendant hommage au studio Pixar elle a voulu mettre en évidence la force de leur film: Un film avec plusieurs niveaux de lecture, une pour les adultes et une pour les
enfants.
bref, elle louange Lasseter qui peut se vanter d'avoir un style tout public sans être nian nian pour les adultes ou un lecteur de Télérama.


Juliette 06/09/2011 10:52


N'oublions pas "Maîtres du temps" et "le Roi et l'oiseau" ! ces films ont bercé mon enfance...


Ron 06/09/2011 10:35


Tim Je sais bien que ta liste ne pouvait pas être exhaustive mais bon sang " Le Roi et l'oiseau " un mec de goût comme toi
... Paul Grimault, Prevert, Kosma et Wojciech Kilar quoi merde ;b Tout ceux et celles qui aiment l'animation doivent le voir..... C'est un ordre !


Nomad 06/09/2011 10:34


Pourquoi avoir cité deux Pixar et un Dreamworks si tu ne les aimes pas ? Et pourquoi tu ne les aimes pas d'ailleurs ? The Incredibles, Up, Wall-e ont tous des histoires solides et
démontrent qu'on peut faire des films accessibles aux enfants avec des thèmes adultes ... Ok ce ne sont pas les seuls bien sûrs, et ça peut être agaçant de voir la presse ne s'extasier que sur ceux
là et oublier tous les autres, mais ça n'est pas une raison pour ignorer leurs qualités réelles ... Sinon dans l'animation ni 2D ni 3D je rajouterais bien Coraline :)


Dr. Freud 06/09/2011 10:19


Et encore tu as oublié Persepolis, Gunnm, valse avec Bachir, etc..


Tim 06/09/2011 10:13


Punkill3r : Ah oui bien vu, mais je pense que ça demande un poil trop de recherche :o) Et puis on est dans 20 Minutes donc bon…

Ainga A : Oui mais ça fait chier quand même. Enfin peu, le temps de rager cinq minutes. Ca fait du bien de se mettre en colère des fois.

Stone Hellway : Ah mille excuses je ne connais pas.

Audine : Exactement !

Emrad : Je suis bien d’accord.

Gamaniak : C’est pas très dur de préférer ma liste de films à n’importe quel Pixar, héhé. Enfin j’veux pas avoir l’air d’être hyper tranché, genre «Miyazaki c’est bien, Pixar c’est caca» mais j’ai
du mal avec les films Pixar/Disney/Dreamworks (pour plein de raisons).

Lisa : Oui, elle aurait du préciser 3D… J’ai rectifié, merci !

Padls : Haha, ouais !

Belzeran : T’arrive au taf, t’a oublié de prendre un bouquin, t’as rien à lire, t’as déjà lu Charlie Hebdo ou le Canard Enchainé de la semaine, tu empruntes ce que les collègues ont pris dans le
métro : tu lis 20 Minutes/Metro/DirectMatin, facile ^_^

Nio : Ca a l’air sympa, faut que je voies ça !

Lucas : Bingo.

Ydraen : Très très bon hein ? Cannon Fodder est incroyable.


Kléo 06/09/2011 10:13


Ah ! Merci pour ce petit "coup de gueule" ... je n'avais pas lu l'article de 20 Minutes, mais ça confirme ce que je pensais de ce quotidien ... ;-)


Ydraen 06/09/2011 09:49


Memories... *coeurs*


lucas 06/09/2011 09:30


@belzeran : quand tu bosses dans une boite tu lis un peu ce que tu trouves pendant ta pause déjeuner... j'ai bon tim ?


Nio 06/09/2011 09:17


En plus de Plympton cité plus haut, j'ajouterais Jan Svankmajer. ^^


Mat. 06/09/2011 09:08


BIG LOL.


Belzaran 06/09/2011 08:22


Moi ce qui me choque là-dedans c'est que tu lis 20 minutes !!!


Padls 06/09/2011 07:46


...oui bon... c'est un article écrit à l'arrache avec un nombre limité de mots, le journaliste a pas eu le temps de développer. Ils se rattraperont avec l'article sur Larcenet, si vous savez : le
premier auteur à s'être intéressé à la bande dessiné comme un art à part entière.


Lisa 06/09/2011 03:25


Ça changera pas la connerie du journaliste (qui s'est de toute façon planté), mais je suppose qu'il parlait de l' "animation 3D", qui rend tout les exemples donnés ici incorrects puisque 2D.


gamaniak 06/09/2011 03:02


Je valide totalement les exemples !
Je les préfère aux animations Pixar, personnellement.


Emrad 06/09/2011 02:46


Les journalistes sont souvent mal informés sur le sujet. Elle est a mettre dans la même catégorie que le mec des "meuporg". Ainga A a raison sur ce point. D'ailleurs l'animation japonaise est
encore largement sous-estimée par les hautes instances comparé aux studios américain. Donc si ces films ne font pas des millions d'entrées (pour ceux qui sont passés au cinéma) ils n'existent pas.
Enfin je dis ça il n'y a pas que des films japonais dans cet liste, ça s'applique pour eux aussi.


Audine 06/09/2011 02:26


J'ajouterai toute la filmographie de Bill Plympton.


Stone Hellway 06/09/2011 02:17


Et Armitage III ??? Oui je sais, la liste est pas exhaustive... mais quand même quoi !!


Ainga A 06/09/2011 01:00


Tu sais Tim, quand on voit que certains journalistes en sont encore à considérer les jeux vidéos et les dessins animés comme de simples jouets pour les gosses, que ces mêmes s'étonnent qu'il y ait
tant de violence dans GTA, par exemple (jeu pour adulte), et qu'ils sont les premiers à diaboliser toutes ces choses quand il y a une tuerie quelque part dans le monde (Columbine est l'un des
exemples les plus connus), je me dis que voir des absurdités de ce type dans des journaux ne m'étonne guère.


Jibet 06/09/2011 00:57


Le manque de culture de certain journaliste est aberrant...


toinudu62 06/09/2011 00:37


Bravo !!


Punkill3r 06/09/2011 00:18


Ce qui me choc encore plus c'est que c'est même pas vrai cet anniversaire !

La première animation de Pixar (qui n'avait pas ce nom à l'époque) remonte à 1972, comme on peut le lire sur le blog d'un fils de collaborateur qui a aidé à faire cette animation

Ed Catmull le père de Pixar a bel et bien commencé en 72

Source : http://nerdplusart.com/first-3d-rendered-film-from-1972-and-my-visit-to-pixar