Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
Facebook
DailyMotion
Google +
Twitter

 

 
CV
Portfolio
E-Mail
Presse

Categories
 
Explorations
Le Monde du Travail
Midsommar
Rêves
Magma
Enervations
Stockholm
Photos
30 Jours de BD
30 Jours de BD


Pages
 
Domaine
Ruban
Village
Ruban
Ruban
Reve
Piscine
Aquarius
Maison
Neige
Nuage
Nygarda
Ruisseau
Totoro
Faces
Bots
Ecureuils
Eglise
Histoire
Marguerite
Old
Michael
Selma
Quiberville
Quiberville
Quiberville
Quiberville

Selma
 
Soutien
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 00:01
 
 
 
 
J’ai du mal avec Bref. On m’en a montré quelques uns, il m’est arrivé de tomber dessus à la télé deux ou trois fois, et chaque fois je ne sais pas quoi penser. J’aurais bien aimé suivre avec plaisir les aventures d’un trentenaire loser qui ne sait pas monter un meuble et n’a pas de succès avec les filles, mais ça ne me parle pas/plus. Je ne pourrais même pas vous dire que je trouve ça mauvais ou super, je regarde de temps en temps, j’essaye de m’intéresser et je soupire.
 
Alors bien sur, vous allez me dire (et vous aurez raison) que je n’ai qu’à zapper, et je le fais (et si je veux perdre une minute trente par jour, ça me regarde, après tout une minute trente c’est pas grave) mais tout de même, voir que cette série a un succès fou, ça me travaille, et ça me fait bizarre de voir que beaucoup de gens de mon âge se reconnaissent dans le héros de cette série.
 
«Mais Tim, tu t’en fous de Bref, si t’aimes pas, c’est pas grave !» Et bah si justement, c’est grave, car l’homme est un animal social, et ce n’est pas forcément agréable se sentir isolé dans une conversation ou dans un groupe où tout le monde parle d’un truc qui ne vous parle pas. Et là je ne parle que de Bref, il y a une foultitude de sujets où je me sens réellement isolé.
 
Vous connaissez la fameuse phrase «C’est pas le sujet qui compte, c’est la manière dont il est traité» ? Elle me sort par les yeux, j’ai l’impression que c’est devenu une merveilleuse excuse pour proposer les sempiternels mêmes sujets : la drague, la procrastination, Internet, le cul, ne pas arriver à trouver un job, l’alcool, les soirées etc.
 
Si on met Bref à nu, si on enlève le montage ultra-rapide, si on ne garde que le fond («Qu’est-ce que ça raconte ?») ce n’est finalement pas très différent d’un sketch de Gad Elmaleh qui ne sait pas monter un meuble Ikéa et n’a pas de succès avec les filles.
 
Peut-être que si les sujets abordés dans Bref étaient différents je serais un peu accroché. Peut-être aussi que je suis prétentieux à dire que les scénaristes de Bref devraient écrire quelque chose qui me plait à moi. Après tout, qu’ils écrivent ce qu’ils veulent, si je ne suis pas touché qu’est-ce qu’on s’en fout ?
 
Quand un épisode de Bref se termine, je soupire et je me prends à imaginer des épisodes comme «Bref, j’ai décidé d’aller creuser un trou dans le bac à sable du jardin d’enfants en bas de chez moi pour voir à quel profondeur on touche le béton.» ou «Bref, aujourd’hui il pleuvait mais au lieu de passer l’après-midi devant la télé je suis allé me promener dans le parc sous mon parapluie car j’aime le crépitement des goutes sur la toile.» ou «Bref, j’ai trouvé un bout de plastique dans la forêt, et je me suis demandé d’où il venait, comment il est arrivé ici». Là je serais surpris et je pourrais même dire à voix haute tout seul devant ma télé «Hey, c’est pas mal ça, ça change.» 
 
 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Tim 03/06/2012 14:34

Moatthieu : Non je n'ai pas vu cet épisode mais je vais le faire tout de suite, merci du conseil ! :o)

moatthieu 31/05/2012 15:06

est ce que tu as vu l'épisode qui doit s'appeler "bref j'y pense et je souris" (ou qq chose comme ca) ? Je le trouve poétique, il est en décalage par rapport aux autres. Peut être qu'il te
plairait.

Tim 09/05/2012 12:09

raphY : Oui je connais «Avez-vous déjà vu ?», c’est sympa sans plus. Tu sais, y’a rien de désespérant à ne pas trop aimer 3 trucs sur les milliards d’autres trucs drôles qui existent sur Terre ;-)

raphY 08/05/2012 16:34

Je comprends qu'on puisse ne pas aimer Bref.
Comme on ne peut pas aimer Gad Elmaleh.
Ce sont des généralités tellement générales que ça en devient drôle.

Mais tu dois aimer "Avez déjà vu?". Alors c'est déjà ça.
http://youtu.be/LADBvx8Z0iQ

Après si même ça tu n'aime pas, on peut plus rien pour toi. xD

Tim 06/05/2012 23:36

Dry : Merci merci MERCI beaucoup ! Ça c'est du commentaire qui fait plaisir... :)

Dry 05/05/2012 18:37

Faut que je te dise. Je triais ma boite mail, et là un mail de moi à moi (oui ça m'arrive des fois), avec un nom de site. Ton ancien à vrai dire. L'article sur Saez, Kyo & je ne sais plus qui.
Je l'ai lu peut-être 10 fois, et je le trouve toujours aussi génial. Alors j'ai recliqué. Et je suis arrivée sur ton nouveau site. Et j'ai lu cet article, et j'ai envie encore une fois de te dire
MERCI. J'ai pas lu beaucoup de tes articles (mais promis je me rattraperais) mais j'aime la façon dont tu écris, tu as du talent, vraiment. Et différemment dans le fond. Et ça fait plaisir de pas
lire du copier coller. Alors merci et bonne continuation !

Florent 03/05/2012 15:08

C'est marrant, moi, c'est avec One Piece que ça me fait ça !!!
J'ai beau essayer, j'y arrive pas :-(

Louve 02/05/2012 16:06

Moi je parle à personne.
Comme ça personne me parle de Bref.

Bref, je suis asociale.

:)

Ron 02/05/2012 13:09

De mémoire je crois que c'est Boisemie qui te file le lien vers une qui est assez sympathique

Tim 02/05/2012 12:03

Ron : C’est vrai que l’autofiction de Bref rappelle celle de 99% des blogs-bd dont je fais partie, du coup y’a des similarités. Je n’ai pas en tête les pastilles poétiques dont tu parles, mais je
te fais confiance si tu me dis que certains Bref «poético-machin rappellent ce que je fais :-)

Ron 02/05/2012 11:24

Comme d'autre l'on dit au delà de la formule, il y a parfois quelques saillies poétique et quelques trouvailles surprenantes. Mais il y a autre chose qui m'interpelle pour moi "Bref" ressemble
beaucoup a un blog BD ( d'ailleurs le lien Pénélope Jolicoeur "ma vie est tout a fait fascinante" Bagieu n'aura échappé à personne ( elle en a fait la promo sur son blog, elle apparait dans un
épisode et ça explique aussi le lien avec Boulet) mais en plus comme un blog BD c'est visuelle,c'est une note ou une pastille et ça met en scène des petits bouts de vie quotidienne en mode
auto-fiction avec parfois ce petit côté nombriliste un poil agaçant du blog BD. Les épisodes les plus poétiques déjà pointé dans les liens par d'autres, peuvent rappeler certaines de tes notes Tim.
Je me demandais si tu avais conscience de ça ? Je veux dire du fait qui sont on prend un peu de recul, il y a finalement pas mal de similarités entre ton travail et celui de ces mecs.

Tim 02/05/2012 11:00

Andross : Je suis un peu mal à l’aise avec cette logique de « c’est dur d’être original, c’est impossible de créer à partir de rien ». EVIDEMMENT qu’on ne peut pas créer à partir de rien (je ne
demande pas ça) mais prendre un peu de temps pour essayer de trouver une idée «à priori» pas trop faite un peu partout, c’est pas non plus impossible. On peut très bien prendre un sujet vu et revu,
mais le transformer et en faire quelque chose d’original. Ici avec Bref, on prend des sujets vu et revus, et on ne les transforme pas des masses. Le montage/enrobage c’est juste la forme. La forme
c’est sympa, mais c’est aussi super agréable quand y a du fond sous la forme, quand le truc reste intéressant même à nu, même sans rien autour.

Luria : Oui je sais bien que Bref ne parlera jamais des trucs dont je parle à la fin… C’est juste pas un truc pour moi et voilà :-)

Loni : Oui il est sympa celui-là, il changeait, justement.

SabakunoGuigu : La «force» d’un truc, ça peut être plein de choses différentes suivant les individus. Pour moi la force d’un truc, c’est quand il garde son pouvoir même à nu. Genre quand tu lis un
livre, et que tu le trouves intéressant au-delà du livre, que tu t’en souviens même quand tu le lis pas. Genre quand tu lis sur Internet le dialogue d’un film, et que le dialogue est drôle même
sans les acteurs, même sans la musique, même sans les images etc. Pour moi la force c’est ce qui est dans l’emballage. Mais je comprends très bien qu’on puisse aimer quelque chose pour sa forme
:-)

Concernant les parodies de Bref, j’ai encore plus de mal. Je ne comprends pas trop qu’on puisse mettre autant d’énergie à faire quelque chose «comme Bref» (ou comme autre chose). Enfin si, je peux
comprendre ça, mais c’est rigolo cinq minutes, j’ai du mal à voir que derrière la parodie, il y a surtout (pour moi) une certaine paresse, une certaine facilité à «faire comme». Mais là je suis
super subjectif, si ça se trouve je pourrais regarder des dizaines de vidéos parodiques si elles parodiaient des trucs que j’aime, je sais pas. En tout cas c’est pas un truc qui me fait vibrer.
J’aime vraiment voir/lire un truc et me dire «Woah, ça ressemble à rien !», pour moi c’est le meilleur compliment qu’on puisse faire. Et merci pour ton commentaire !

Pluezil : Tout à fait d’accord.

Ainga A : Ce truc de la vitesse, c’est assez symptomatique de notre époque. On veut tout, tout de suite, Internet a changé pas mal le rapport aux choses, à la lenteur, à la patience… J’ai du mal à
imaginer ça mais apparemment il existe réellement une génération de gens qui sont habitués à YouTube et ont du mal avec les choses qui sortent de ce cadre. J’avais vu un bout de documentaire sur
Bref, et on y voyait le rappeur Orelsan dire que «C’est génial, c’est adapté à notre façon de vivre,de regarder plein de vidéos courtes». Tout un programme… C’est pas mal hein Adonis ? Faudrait que
je le vois en concert un jour quand même.

Stéphane : Je crois que la différence avec Cyclopède, c’est qu’il joue pas mal sur la lenteur, sur le malaise, sur l’attente, du coup ça marche mieux (enfin pour moi) et les thèmes abordés sont
bien plus surréalistes, originaux que dans Bref, mais bon, c’est un autre monde.

Christophe : S’il y a un montage ultra-rapide, c’est aussi car ils n’ont pas le choix non ?

Papy : Ah faudrait que j’aille voir ça, merci.

Killer Queen : J’ai pas trop eu à vivre l’expérience d’être bizarrement vu car Bref ne me parle pas, mais peut-être qu’avec cette note on m’en parlera un peu plus, héhé. En tout cas ça fait un peu
plaisir de se sentir moins seul.

Boiseme : Le coté littéral des choses oui c’est sympa, je me souviens de ces épisodes. Sauf qu’à force c’est un peu répétitif. Si c’était dans un film ça serait cool, mais le voir resservi à chaque
épisode, hmmm, enfin pour moi ça passe moyen. Mais bon, c’est le style de la série, alors bon.

Pour le lien avec les blogs-bd, je suis pas trop d’accord sur le fait que ce soit une force. Qu’il y ait des blogueurs-bd dans Bref, c’est sympa, c’est rigolo, c’est même approprié vu que ça parle
de la vie de tous les jours et que plein de blogs-bd (dont le mien) font de l’auto-fiction. Mais c’est plus un clin d’œil qu’autre chose non ? Pour moi la force d’une série, ou de n’importe quel
truc, c’est plutôt l’écriture, l’histoire, pas forcément « tel blogueur apparaît dans tel épisode ».

Georges : Merci pour le lien, j’irais voir ça :o)

Smiling Yuurei : Oui mais être à coté de la plaque, quand même, tu te sens seul, et c’est pas trop agréable... T’en a qui cachent ça derrière une fierté genre «Ha ! Je ne suis pas comme vous !» Moi
ça me met (honnêtement) mal à l’aise. T’as l’impression de ne plus trop comprendre ce qui se passe, ce qui marche, ce qui ne marche pas, etc.

Chabea7 : Ah bah oui pour le coup.

Emy : Ah ça fait une paye que je ne suis pas allé lire la «bande pas dessinée» tiens. Mais je trouve pas ça particulièrement trop bien en fait (enfin ça me parle pas) :-/

Wasp : Ptain oui je suis tombé sur ça l’autre jour, ça claque ! Bon ok niveau formel c’est pas nouveau-nouveau mais les dialogues j’étais sur le cul !

Ftisy : Ah je ne connais pas, je chercherais.

Morino : Hmmm, je n’insulte pas le travail des gens qui font Bref il me semble. Je dis juste que ça ne me parle pas, que je trouve ça déjà vu, rien de grave. Le fait qu’ils doivent écrire 8 pages
de scenario, ou 15 ou 70, c’est rien ça, ce qui compte c’est le résultat. Quand tu rends ta copie à l’école, t’as beau dire à ton prof que t’as passé 4h dessus, si ta copie vaut 4/20, bah t’as 4/20
non ? J’ai vraiment du mal à trouver sympa un truc qui pour moi est un petit peu du Gad Elmaleh mais monté différemment. Peut-être que j’ai passé un cap et qu’au lieu de trouver intéressant une
série sur un trentenaire loser je préfère juste aller me promener dans un endroit abandonné et être content si je trouve une chaussure dans la cave ? « Bref je suis vieille » n’est pas si déprimant
je trouve. Au contraire, ça changeait, y’avait pas ce coté «Attends attends, tu va voir la chute est rigolote», ça surprenait, ça nous prenait à rebrousse-poil, et c’est ça qu’est bien.

Malingre Lapin : J’suis d’accord avec toi.

Roxanne : Ah mais le sexe sali, c’est peut-être notre époque qui est comme ça ? C’est peut-être pour ça que la série ne me parle pas : « les soirées, les plans culs, tout est nul, ça sert à rien
d‘essayer de faire quelque chose, j’ai la flemme d’être motivé » etc. Bien d’accord avec toi pour celui de la vieille.

Wiggy : Je sais pas si c’est audacieux, la forme de Bref. Pour moi c’est juste qu’ils doivent fourrer une histoire de 8 pages en une minute trente, donc forcément il faut un montage violent, non ?
A la limite on peut dire qu’ils se dépatouillent super bien avec leur contrainte de temps, et en ce sens c’est une réussite. Mais bon, des trucs montés rapidement, y’en a déjà eu avant je pense.
Merci pour l’illustration !

Julien : Ca arrive aussi aux gens très bien !

Fabienne : C’est pas mal d’en voir un ou deux pour se dire qu’on sait un peu ce que c’est :o)

Pierre : Je cite ton article : «Le héros de la série est un homme médiocre, sans qualités, ni beau, ni laid, ni génial, ni stupide, ni pauvre, ni riche, une sorte de Tintin cathodique, l'aventure
en moins. Le fait qu'une génération entière de trentenaires se retrouve en lui révèle le degré d'uniformisation des comportements et des modes de pensée. » C’est tout à fait ça, merci beaucoup pour
le lien. Où est l’aventure ? A suivre.

Lye : Ah je n’ai pas vu cet épisode-là.


Stone Hellway : Héhé, oui jj viens de voir ça…

Dr Freud : J’en avais vu un ou deux y’a longtemps, mais j’ai pas accroché plus que ça. Un peu gavé des geeks/nerds…

Marie : Oui au moins c’est cool de lire tous ces avis, c’est déjà ça !

Marie 02/05/2012 08:20

Hhéhéhé ! En tous cas, les commentaires sont à rallonge, ce "Bref" fait couler un flot de paroles que je n'ai pas eu le courage de lire !!! Sinon, il y a "new girl" comme série sympa avec 4 collocs
dont une fille déjantée, des sujets terribles et surtout pas meurtres, mort, cul,police..., ou que tu connais certainement : "the big bang therory"! des geeks et leurs amies...
Allez, t'en fais pas Tim, on n'est pas tous des moutons de Panurge à aimer les prods de canal ou M6 ou je ne sais quelle autre chaîne à la mode !

Dr. Freud 02/05/2012 01:01

Une serie bien plus sympa que Bref: The Angry Video Game Nerd! Tout est sur youtube! (Bon il faut être courant en anglais mais bon).

http://www.youtube.com/watch?v=gvnRBywkUZ0

Un épisode parmi tant d'autres..

Stone Hellway 01/05/2012 21:29

C'est drôle, juste t'en parle, y a un épisode qui change de ce qu'ils font d'habitude avec un dessin de Boulet dedans. Jette un coup d’œil à Bref. J'ai fait un dessin.

Lve 01/05/2012 20:09

Et bien je viens de découvrir que cette série existait (j'avais vu 'Bref Megaupload a fermé' via un lien FB mais je ne savais pas que c'était issue d'une série TV)
Je viens de mater quelques épisodes, j'avoue ça se laisse regarder. Ca m'a également permis d'apprendre que (pour une raison non détaillée dans l'épisode) on ne pouvait pas arriver à un chiffre
rond quand on fait le plein de sa voiture en garant le réservoir du mauvais côté de la pompe ! L'article du Monde est un peu pessimiste, je ne pense pas qu'il y ai une standardisation de la façon
de penser, en tout cas pas plus qu'à l'époque romaine ou au moyen-âge !

Pierre 01/05/2012 19:43

Bonjour Tim,

Ci-dessous, un lien intéressant sur la portée sociologique de "Bref" : http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/11/24/bref-tocqueville-avait-raison_1608792_3232.html
(Alain Benoist pour Fondapol). C'est assez juste de voir dans cette série la montée de l'individualisme égoïste.
Bonne soirée,

Fabienne 01/05/2012 16:53

J'ai jamais vu l'émission. J'ai pas la télé. Et c'est pas grave :D

julien 01/05/2012 14:59

Hé, j'adore Gad Elmaleh !

Wiggy 01/05/2012 14:58

Personnellement, j'adore "Bref".
Peut-être que je suis bêtement la mode ou que j'ai aucune originalité dans mes goût, mais ça me pose pas vraiment de problèmes puisque je trouve "Bref" drôle et innovant (dans la forme, au moins),
que j'y trouve une double lecture et que ça stimule mon imagination (en 1min30, on peut pas tout dire, et c'est justement ces trucs sur lesquels on pas dans d'explication qui restent en tête après
visionnage). J'adore Bref et le fait que Tim et d'autres n'aiment pas me conforte même dans mon goût car ça me fait penser que cette série est assez originale pour ne pas plaire à tout le
monde.

Pour ce qui est du succès du truc, je pense que, comme moi, les gens en a marre des programmes formatés, fait pour plaire "au public" dans son ensemble alors que le public est justement très
diversifié, et dont la seule ambition est de ne pas faire perdre de l'argent au producteur. Parce que le public n'a pas si mauvais goût qu'on le dit.
Du coup, un truc un peu plus intelligent et un peu plus audacieux (dans la forme, au moins), un truc qui change un peu du reste quoi, ben ça fait plaisir. Mais c'est que mon avis personnel :D

(...et sinon, ça change pas, l'illustration est toujours aussi classe).

Roxanne B. 01/05/2012 14:44

Parfait cet article. Notamment pour "si c'est grave !", car effectivement les gens se cachent derrière des excuses comme "Chacun ses goûts" et "Les goûts et les couleurs hein tu sais..." pour ne
plus avoir à penser et affronter ceux qui ne sont pas d'accord avec eux.

Moi ce qui me dérange le plus dans Bref, c'est le sort réservé au sexe... Je le trouve sali, et dans le même coup les femmes aussi. Les femmes y sont tellement rabaissées... Je trouve ça ahurissant
qu'on se permette encore de faire des choses comme ça. Et il ne suffit pas de mettre quelques notes de piano sur des épisodes pseudo-poétiques pour rattraper la vulgarité et l'extrême tristesse de
ceux d'avant. Et qu'on ne me dise pas "c'est parce que t'as pas encore 30 ans et que t'as trouvé l'amour que ça t'intéresse pas" car aucun de mes films préférés ne parle d'une fille de 20 ans
amoureuse. On aime pas un film de guerre juste parce qu'on a fait la guerre.

Après, il y en a un que je trouve excellent, et qui m'a donné les larmes aux yeux : celui de la petite vieille, où c'est elle qui parle. Le meilleur, finalement, c'est celui où y a pas le mec de
Bref.

Malingre Lapin 01/05/2012 13:07

Bref, passe encore. En revanche dans la catégorie "buzz" ce sont les podcasts que je trouve lamentables.
Beaucoup sont la caricatures d'eux même, et bien souvent sans le vouloir.
Je trouve que les moins drôles sont les gens qui veulent faire rire. Les humoristes de la vague égocentrique sont insupportables, Kev Admas, Gad et autres conneries de ce genre.
Lassant le "portable-meuf-bouffe-drague-soirée-bite".
Mais je m'éloigne du sujet initial.

Morino 01/05/2012 12:52

Je suis assez d'accord avec SabakunoGuigui, mais ta critique est très intéressante : personnellement j'adore les répliques de Bref que je trouve juste énormes , et que des fois malheureusement, on
se retrouve dans cette situation, après je me suis retrouvée un peu à "gagatifier" devant cette série, attendant impatiemment le nouvel épisode etc (surtout en ce moment), mais je me rends compte
qu'en fait, un truc me déplait dans cette série, déjà c'est un peu macho faut l'avouer, j'ai plein de scènes en tête où c'est clairement machiste, ou même si ça se "moque" gentiment, (et pourtant
je ne suis pas une féministe ...), et sa vie est tellement présentée de façon banale, que ça en devient détestable, et pourtant je continue à regarder, car faut quand même souligner le "talent" de
l'auteur de Bref (désolée pour lui, je ne sais que son prénom), la dernière fois je lisais un article sur eux : 1m30 de vidéo ok, mais c'est 8 pages de scénario, une centaine de figurants etc ...
Mais les thèmes sont peut-être déjà abordés certes, mais de manière différente qu'on a pas lu les voir je trouve, l'intérêt de la série n'est pas centrée sur ça, ça n'en fait pas l'apologie, c'est
centrée sur les actions du gars et de ses potes face à ça, et c'est ça qui est intéressant, car oui malheureusement c'est un peu ça. Perso je ne me reconnais pas forcément et encore moins
spécialement dans la vie de ce gars, mais il y a quand même des épisodes magnifiques (bref, c'était sa chanson préféré), forcément vu le titre, on s'y attendait pas, et je pense que c'est bien plus
profond qu'un truc qui dure 1m30 ... En fait, je sais que tu ne dis pas ça Tim, mais je trouve qu'insulter le travail de ces personnes qui s'occupent de Bref est indécent = ils font quand même du
super boulot, même si un truc me gêne, mais je sais pas quoi, le banal de sa vie, et "je" est vraiment une tête à claques, je n'ai rien contre le gars qui le joue (il a l'air très sympa
d'ailleurs), mais son perso ... Il m'insupporte. Et finalement, quand je vois les commentaires des gens ici, et en général, et perso, je ne connais pas des gens qui sont vraiment accros à cette
série, qui l'adorent sans se poser de questions ... Pour résumer, à mon sens, c'est une bonne série et qui est plus profonde que 1m30 de "blabla", et qui a trouvé les trucs pour être
attractive.

PS : Bref, je suis vieille est déprimant ...

Ftisy 01/05/2012 12:40

Aha, tu as raison Tim ! La minute nécessaire de Bridget Kyoto, c'est bien meilleur. :D

Wasp 01/05/2012 12:08

Hé hé le dessin résume tout ! Personnellement, je préfère perdre ma minute 30 à regarder Docteur CAC !

Émy 01/05/2012 11:53

Je me sens moins seule… Pour le coup, je rejoins l'avis de Killer Queen.

Et puis franchement, je suis attristée de voir que l'auteur de la "Bande pas dessinée" néglige son blog pour ce truc d'un vide abyssal niveau écriture.

chabea7 01/05/2012 10:51

Bref, ça fait parler!!!!

smilingyuurei 01/05/2012 10:43

ok, l'homme est un animal social, tout ça, c'est pas cool d'être un visiteur venu d'ailleurs au milieu d'un troupeau qui semble adorer ce qu'on n'aime pas. ok.

mais parfois les gens aiment Bref commme ils aiment le coca, Lady Gaga ou le plastique : parce que c'est un lien facile entre eux et les autres, pas besoin de recherche, pas besoin de réflexion.
j'aime, je consomme, alors je suis. facile.
c'est pas une mauvaise chose d'être à côté de la plaque au sein d'un groupe, je crois (selon le groupe, c'est plutôt bon signe, parfois). je suis assez d'accord avec les commentaires au-dessus : il
y a des gens qui n'en ont strictement rien à foutre, à qui Bref ne parle absolument pas, et puis l'histoire s'arrête là. la vie est courte, y a plein de trucs authentiquement chouettes à voir, et
si la série marche, bah tant mieux pour les personnes à qui ça profite. et zap.

Georges 01/05/2012 10:27

Déjà, bravo pour ne pas avoir écrit un texte sur Bref en commençant par "Bref." puis imitant le style de la série.
Sinon je rejoins boiseime dans son commentaire, il y a quelques épisodes plus contemplatifs ou nostalgiques. Et puis un autre intérêt est la mise en scène visuelle ou sonore de l'imagination du
héros, un peu comme dans Six Feet Under par exemple.
Et oui, les épisodes sont bourrés de clins d'oeil à la pop-culture où des auto-références, et ils poussent même le vice jusqu'à glisser des blagues nécessitant de pauser la vidéo pour les voir.
Bien sûr c'est impossible de faire ça quand ça passe à la TV, mais sur Internet oui à condition d'en avoir envie (perso, ça tombe surtout quand la connexion rame).

Enfin voilà, après je comprends qu'on puisse trouver ça moyennement intéressant mais je trouve qu'il y a pire et que oui après tout, c'est qu' 1m30.

Ah et sinon, tu peux aussi jeter un coup d'oeil au "précurseur" de Bref, plus porté sur le cinéma : http://www.dailymotion.com/video/xdbjva_le-festival-de-kyan-27-requiem-for_fun

boiseime 01/05/2012 10:09

Moi, j'aime beaucoup Bref, même si certains épisodes me plaisent plus que d'autres et inversement.
Mais ce que tu dis est intéressant. Il y a un épisode de Bref qui arrive à me faire un peu penser à ton dernier paragraphe, et qui pourrait peut-être te plaire :
http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3848-c-bref.html?vid=570172
Sinon j'aime énormément l'épisode "bref, ya des gens qui m'énervent", qui rend hommage à plein de figures de la télé comme Fred et Jamy.
Et j'aime beaucoup l'épisode "Bref, on était des gamins".
Une chose que j'aime beaucoup dans Bref, c'est les situations métaphoriques : quand le personnage remet un truc à demain, il le remet à un type qui incarne demain. Quand il drague une fille, il
cumule ou perd des points avec un jeu de cartes. Quand deux filles s'insultent, elles se tirent des balles dessus. J'aime beaucoup ce côté littéral, c'est un traitement que je trouve malin et très
chouette.
Sinon la force de Bref, c'est d'avoir adapté, quand on y pense, l'univers du blog bd à Bref. Beaucoup de gens sont impressionnés de voir un feuilleton sur la vie intime et ordinaire d'un type,
puisque d'habitude on nous raconte plutôt l'histoire de gens à qui il arrive des choses extraordinaires. Le fait qu'il n'arrive que des choses ordinaires à ce type, c'est supposé être une des
originalités de la série. Or, cette caractéristique, elle vient des blogs bd ! D'ailleurs, l'un des co-auteurs, Navo, a fait un blog qui s'appelait "la bande pas dessinée" qu'on peut encore trouver
sur le net. Et il y a des clins d'oeil dans la série même : il y a un épisode dans lequel joue Pénélope Bagieu, et dans "Bref je suis vieille", on voit l'album "la page blanche" de cette dernière
et Boulet.
Par ailleurs, il y a pas mal de critiques qui se sentent mal à l'aise face à "Bref", parce que toute une génération se reconnait dans cette série. Don il y a des gens qui se demandent si la société
est en train de se standardiser, de se boviniser. Si Bref ne te parle pas vraiment, tant mieux pour toi, ça veut peut-être dire que tu restes original, différent des autres.

Killer Queen 01/05/2012 10:08

Aaaaaaaaaaaaaaaah, si tu savais ce que ça me fait plaisir de lire ça.
Qu'on aime ou qu'on n'aime pas "Bref", là n'est pas la question. Tous les goûts, surtout les médiocres, sont dans la Nature.
Ce qui me gêne, c'est cette connivence entendue, cette nécessité de dire que c'est bien, que c'est trop novateur et de flatter, et de se gargariser, au risque de passer pour quelqu'un de trop nul,
de la race des "tu n'as rien compris à la vie".
C'est un peu toute l'histoire de Canal+, en somme, où "Bref" est si bien. Et c'est navrant.

Papy Cyrix 01/05/2012 10:04

Je ne dirai qu'une chose: tu n'imagines pas le nombre de gens que Bref laisse indifferents.
Usul de jeuxvideos.com a meme traite le sujet d'un oeil critique dans une de ces videos 3615 usul.

Christophe 01/05/2012 08:23

Contrairement à beaucoup de shortcom qui se contentent de balancer trois ou quatre vannes sur un sujet dans le temps qui lui est imparti, les mecs de bref ont décidé qu'avec des épisodes d'une
minute 30, ils allaient raconter une histoire suivie. Du coup, c'est comme pour une "vraie" série, il y a des épisodes bons, des moins bons qui servent à la narration, mais malgré les sujets
traités parfois simples, il y a beaucoup d'ingéniosité dans la minute 30.

Voila voila, en gros, je ne pense pas que l'on puisse juger bref comme on jugerait un gars une fille. Episode par épisode. Parce que chaque épisode est en lien avec les autres.

Mais c'est vrai qu'une fois qu'on a remarqué le mouvement de la caméra, on peut plus s'en défaire.

stéphane 01/05/2012 07:31

Je n'ai pas accroché à l'émission non plus.
En fait,pour moi,la référence absolue est la minute nécessaire de Monsieur Cyclopède.
Le problème de beaucoup humoristes,c'est la faiblesse du texte et le manque de variété des thèmes abordés.

Ainga A 01/05/2012 04:07

J'avoue avoir regardé Bref suite à un lien Facebook. C'est sympa comme série, même si tu ne reviens pas forcément tout le temps sur les épisodes et que certains ont l'air, rien qu'aux titres, être
ennuyeux, ça va.
Et pis la force de cette série, c'est que tout est court, de l'épisode en lui-même jusqu'au titre. Comme ça ben les gens pressés ils sont contents. C'est comme le SAV et ses blagues courtes.
Perso ce que je comprends pas vraiment, c'est que d'habitude, ce sont les séries d'au moins 20 minutes qui marchent bien(plus de développement des personnages, de l'intrigue), pas le contraire.
C'est comme si la mode était à la vitesse, que ce soit dans les réflexions sur toi-même, dans tes conversations, partout. Comme si tu étais plus performant en étant plus rapide. Mais je dérive du
sujet.

Au fait, merci pour la découverte d'Adonis, je ne connaissais pas et ça a l'air vachement sympa. Keep it up ! ;-)

Pluezil 01/05/2012 03:50

Ce n'est effectivement que de l'enrobage, la recette est en gros celle de François Perusse : dire des choses vaguement drôle mais tellement rapidement que ça devient potable (image en plus dans le
cas de Bref). Je trouve aussi que c'est assez agaçant de ne plus pouvoir dire "bref" sans penser à cette mini série...

SabakunoGuigui 01/05/2012 02:25

(Rhaaa, c'est horrible de voir les fautes après coup U____U)
Je voulais juste rajouter un petit quelque chose, parce qu'il me semble bien que c'est la première fois que je commente sur ton blog, même si j'ai déjà eu l'occasion de te voir en vrai :)
Donc merci beaucoup pour tous tes dessins, et même pour tout ce que tu fais en général ! J'espère que j'aurai à nouveau l'occasion d'alimenter ton blog avec des commentaires :D
(J'adore cette expression, on imagine bien le blog en train de manger les commentaires... enfin bref x)

SabakunoGuigui 01/05/2012 02:17

"Si on met Bref à nu, si on enlève le montage ultra-rapide, si on ne garde que le fond («Qu’est-ce que ça raconte ?») ce n’est finalement pas très différent d’un sketch de Gad Elmaleh qui ne sait
pas monter un meuble Ikéa et n’a pas de succès avec les filles."

Là je tiens à réagir sur ce passage : la force de Bref, c'est justement ce montage ultra-rapide comme tu dis, c'est la voix du narrateur, c'est le fait que le personnage principal n'a même pas de
nom (officiellement il s'appelle juste "Je" :p), et tout plein de petites choses comme ça... bref, la force de Bref c'est son enrobage :p
Effectivement la majorité des sujets sont vus, revus, re-revus, voire même re-re-revus... bref, on ne va pas tous les faire, mais tout ça pour dire que c'est cette façon particulière de raconter
les choses qui fait le succès de la série plus que les sujets en eux-mêmes.
(Après, ça reste tout de même un avis personnel, mais je suis sûr que beaucoup de monde pourrait te raconter la même chose :p)
Tiens, et puisque tu parles d'épisodes que tu t'amuses à imaginer, je t'encourage vivement à jeter un oeil à la grosse masse de parodies de Bref que l'on peut trouver sur Youtube, et qui sait,
peut-être l'envie te prendra d'en faire une toi-même ? :)
D'ailleurs pour rebondir sur la force de Bref dont je parlais plus haut, des parodies de Bref maintenant il y en a un bon paquet, mais à mon sens les meilleures ce sont justement celles qui
respectent le mieux le côté montage ultra-rapide, voix off, courte durée, etc. Et bien sûr, dont le sujet à tendance à s'éloigner de ce que l'on peut voir dans la série, faut pas exagérer non plus
:p

Loni 01/05/2012 01:29

Si tu veux un épisode de Bref qui varie un peu, je te conseille "Bref, je suis vieille", qui utilise les mêmes codes mais pour parler d'autre chose.
http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3848-c-bref.html?vid=593196

luria 01/05/2012 01:27

Que l'on aime ou pas la série,je ne crois pas que l'on puisse lui demander de nous parler de la pluie,des errances ou de ce qui se passerait si.
Parce que c'est bref, et que les divagations et vagabondages sont tout sauf brefs. Je n'aimerais pas je crois qu'une voix off me dise :
Brefj'aivuunnuagedanslequeljevoyaisuncanardpuisunchateaucelam'arappelé etc....
Mais cela ne m'empêche pas du tout de continuer à utiliser ce mot de quatre lettres que certains semblent avoir banni, juste parce qu'il était trop vu/entendu à la télé.

Andross 01/05/2012 00:50

Je trouve que ton raisonnement est loin d'être bizarre.

J'admets que j'aime beaucoup la série, mais c'est justement son "enrobage" qui me plaît, la façon dont c'est traité (montage rapide, toussa...).
Après, chaque épisode ne me plaît pas forcément, certains me paraissent même carrément insipides parce qu'il ne me parlent pas, et c'est là qu'on atteint les limites de la série.
Parce qu'effectivement, TOUS les sujets abordés sont vus et revus, mais aujourd'hui, combien de productions culturelles sont-elles VRAIMENT originales ? Ça commence à devenir difficile, ce n'est
pas impossible, mais créer quelque chose à partir de rien est un véritable défi du point de vue créatif et un cauchemar du point de vue commercial.
Comment être (presque) sûr que le public va adhérer ? En parlant de sujets fédérateurs, ultra-utilisés car quasi-universels mais avec une touche en plus.

Oui je suis un mouton, mais ça ne me dérange pas plus que ça. (après tout, ce n'est qu'une minute trente ! :D )
Mais ce dont tu parles est peut-être un aperçu du futur.
Après les pubs personnalisées, le divertissement personnalisé.
(d'ailleurs, je crois que ça existe déjà, certains décodeurs trient et conseillent des programmes en fonction de ce qu'on a l'habitude de regarder...)
Mais peut-être que bientôt, les émissions s'adapteront à leur public en temps réel, qui sait ? :)