Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
Facebook
DailyMotion
Google +
Twitter

 

 
 
BD
CV
Portfolio
E-Mail
Presse
Agenda
Quotidien Survival

Categories
 
Explorations
Le Monde du Travail
Midsommar
Rêves
Magma
Enervations
Stockholm
Photos
30 Jours de BD
30 Jours de BD

Pages
 
Domaine
Ruban
Village
Ruban
Ruban
Reve
Piscine
Aquarius
Maison
Neige
Nuage
Nygarda
Ruisseau
Totoro
Faces
Bots
Ecureuils
Eglise
Histoire
Marguerite
Old
Michael
Selma
Quiberville
Quiberville
Quiberville
Quiberville

Selma
 
Dessins à Vendre
Tshirts
Liens
Soutien
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 00:01
 
 

Le but de cette note n’est évidemment pas de comparer ma situation avec le harcèlement de rue du Projet Crocodiles et de dire «Oui, pour moi aussi c’est dur, je ne peux pas empêcher une fille d’avoir peur de moi, ouin ouin moi aussi je souffre #maletears». Je ne suis pas complètement idiot, je sais bien qu’en tant que mec je ne pourrais jamais ressentir ce que ça fait d’être observé, maté ou tripoté par des relous dans la rue, les transports en commun, au boulot etc.

 
Avec cette note je ne cherche pas à apitoyer. Je veux juste parler de cette épine dans le pied que je ne peux pas enlever et qui m’emmerde un peu, car le fait qu’on puisse avoir peur de moi me met mal à l’aise. Ce n’est (évidemment) rien comparé au sexisme ordinaire que vivent les femmes tous les jours, mais je pense que ce que je ressens fait partie du même merdier. Suis-je le seul à me sentir frustré de ne pas pouvoir faire grand-chose face à une personne qui a (à priori) peur de moi ? Qu'est-ce qu'on peut faire pour rassurer une fille qui a peur d'être suivie ?

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tim - dans Pages
commenter cet article

commentaires

Agnès 24/10/2014 15:54

Je me souviens d'un article "ne fais pas peur à la dame" qui traitait de ce sujet, en particulier la nuit. L'auteur suggérait, outre changer de trottoir, de faire semblant de téléphoner à sa copine
aussi (ou de lui téléphoner pour de vrai), pour que la fille comprenne que tu ne la suis pas. Elle disait aussi qu'il faut éviter les capuches et autres bonnets, écharpes remontées, tout ce qui
peut cacher le visage qui fait penser que si on porte plainte il ne pourra pas y avoir de portrait-robot.

Neko Krys 18/05/2014 00:09

C'est vrai que se retrouver dans les deux situations est inconfortable, mais ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule à avoir peur qu'une personne croit qu'on l'a suit !
Quand cela arrive j'essaie de tout faire pour qu'on comprenne que je ne suis pas en train de poursuivre ma proie xD
De même quand j'ai l'impression de ... je m'arrête (contre un muret etc) et je laisse passer.
Par contre c'est la mini flippe quand la personne s'arrête également xD

Tim 24/05/2014 11:51



Ah ça fait plaisir de voir le point de vue d'une fille qui "a peur qu'une personne croit qu'elle la suit" ^_^ Merci !



step 12/05/2014 21:04

content de savoir que je suis pas le seul taré mélomaniac a me poser ce genre de question :-)

Karal 07/05/2014 09:40

Je trouve cette note très bien écrite et utile.
Par contre, certains commentaires...
On ne se méfie jamais assez, moi je me suis faite agresser dans un centre commercial (un centre commercial quoi !!). Les boutiques étaient fermées mais pas les restos et le ciné...voilà...
Maintenant, ce qui m'a sauvé le cul (et c'est pas une façon de parler), ce sont mes quelques connaissances en clés de bras.
Parce que c'est pas un gars comme Tim qui devrait faire peur, c'est bien le lourdingue de plus d'1,80m + de 100kg et qui te parle avec un "Hey mais t'es charmante, toi, tu cours ou comme ça ?" et
qui te rattrape même si t'accélères le pas, et qui te chope le bras et qui te lâche pas.
Ou ceux qui se sentent fort à plusieurs...

Dans ton cas Tim, le mieux à faire à mon avis, car je pense que c'est en changeant d'attitude pour rassurer que tu risques de transformer la petite parano en vraie trouille.

Crocobille 07/05/2014 08:42

Tu fais bien. C'est cool de se poser ce genre de questions, sur ses habitudes, de savoir se remettre en cause. C'est positif, c'est une preuve d'intelligence.

PS: Halala, c'est bien, c'est toujours ceux qui ne font rien de mal qui se sentent paralysés et obligés de se justifier. Je t'envoie des bisous et j'espère qu'autant de gens s'engagent dans des
assos de prévention du harcèlement de rue ou autres ou de soutien aux victimes que ça fait de blabla sur les internets ces temps-ci... (oh, je crois que j'en doute ha ha ha)

Le projet crocodile me gêne par contre, Toto mélange un peu trop les genres je trouve. Le "moine", l'histoire qu'il a publiée dans les premiers posts? Il a fait quoi de mal? Le vieux pervers, dans
les derniers posts? Il est misérable non? C'est un vieux, alité, qui essaye de gratter un peu de plaisir, un pauvre désespéré. C'est triste non, comme harcellement? Et puis c'est toujours des
petites nénettes mignonnes, des petites proies, et des méchants crocos, les animaux, les méchanzoms, qui n'ont plus d'ethnies, plus de visage, tous méchants tous pareils tous verdâtres... Je trouve
ça démagogique. Même si bien sûr je ne conteste pas le harcèlement ambiant ou le sexisme sociétal.