Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
Facebook
DailyMotion
Google +
Twitter

 

 
CV
Portfolio
E-Mail
Presse

Categories
 
Explorations
Le Monde du Travail
Midsommar
Rêves
Magma
Enervations
Stockholm
Photos
30 Jours de BD
30 Jours de BD


Pages
 
Domaine
Ruban
Village
Ruban
Ruban
Reve
Piscine
Aquarius
Maison
Neige
Nuage
Nygarda
Ruisseau
Totoro
Faces
Bots
Ecureuils
Eglise
Histoire
Marguerite
Old
Michael
Selma
Quiberville
Quiberville
Quiberville
Quiberville

Selma
 
Soutien
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 00:01

Partager cet article

Repost0

commentaires

Fedi 13/09/2009 00:37

ça m'est déjà arrivé , je me suis fait jeter par un pote parce qu'on avait choisit 2 voies différentes ... Tu te sens comme la dernière des merdes quand ça t'arrives perso moi je croyais en lui , il m'a fait comprendre que j'avais tort ... Bref la désillusion d'une amitié d'enfance est difficile à vivre mais... pour conclure ... vis avec ;dans cette vie souviens toi quand toujours le relou de quelqu'un d'autre ...

Jo 10/09/2009 11:16

Et c'est encore plus difficile quand cette situation s'applique à ta mère... Après ça, ça paraît tellement facile de parler aux anciens amis^^

piratesourcil 09/05/2009 10:56

le pauvre . . .
Enfin tu as surment tes raisons. Il doit etre content que tu lui fais un strip pour encore enfoncer le coup lol

Je tiens a te dire que les effets aux feutres sont (en plus d'etre original) vraiment chouette.

Ffred 07/05/2009 23:19

Personnellement, j'ai tjs trouvé curieux d'appliquer à l'amitié le type de reflexion plutôt devoué au sentiment amoureux, mais je comprends bien que ce qui nous a attiré amicalement chez qq un ne peut suffire si rien d'autre ne fait évoluer durablement l'amitié.

Sophie 07/05/2009 23:18

Moi je trouve ça lâche d'avoir fait ça par mail.

Typy Zoberman 07/05/2009 22:35

Celbé > c'est plutot de la non-amitié ici, non ? je ne dis pas ça pour faire mon dictionnaire, mais parce que c'est important. j'ai justement envoyé un mail de ce genre la semaine dernière. je ne pensais pas qu'il y avait autant de personnes dans le même cas !
je disais donc... le plus dur dans cette histoire, c'est de se rendre compte qu'il y a des gens avec qui on ne peut vraiment pas faire, alors qu'on aimerait garder une simple amitié qui ne causerait pas trop de complications, c'est impossible et il faut avouer à quelqu'un qu'il n'est ni notre ami, ni vraiment notre ennemi, mais que vraiment on ne peut plus lui parler...

Celbé 07/05/2009 21:00

Pas toujours facile d'un côté ou de l'autre, hein... Un manque de courage pas toujours évident, enfin quand ça arrive une fois j'espère qu'on prend note de ses erreurs et ose être plus cash... Pas tous les jours facile, hein, l'amitié c'est aprfois encore plus dur que l'amour!

Susceptible 07/05/2009 16:15

J'ai déja vécu le problème mais en étant la personne qui recois le mail.
Enfin, pour dire que ca fait mal on se sent plus que minable après ca. Le fais de vouloir renoué le contact veut dire déja a la base qu'on a besoin de parler a un ami. Et, si cet ami vous considére plus comme un ami, ca vous chagrine encore plus. Enfin, dans mon cas personnel a moi.

Peut être que ce type s'enfiche et qui a d'autre amis avec qui il pourrait parlé.

LycheeGirl 07/05/2009 15:39

C'est vraiment étrange que tu fasse une note la dessus parce que j'ai eu le même dilemme la semaine dernière!

Une camarade de promo dont j'appréciais de moins en moins le comportement ambigu et que je suspectais d'être intéressée/calculatrice. Du genre à ne me connaître qu'en cas de besoin mais ne pas chercher à se fréquenter (sorties).

Du coup à une demande de service par mail j'ai répondu un long mail où j'ai vidé mon sac et expliqué ma notion de l'amitié. Je lui ai suggéré qu'on se fréquente en bonne camaraderie à la fac sans plus.
Chose très surprenante: elle l'a plutôt bien pris et s'est montrée très aimable.

Coboy 07/05/2009 15:28

c'est toujours pire de ne pas répondre que de dire la vérité...
Plutôt d'accord...

Voilà une note à envoyer à tous ceux qui ne répondent pas... par peur de blesser ou par peur de devenir honnête avec soi-même... (et après, on se demande à quoi servent les artistes)

pour ma part, je trouve pas ça dégueulasse de faire ça par mail ou par sms... on peut toujours s'expliquer avec le recul qu'offre lecture...
le seul truc c'est de se retrouver par hasard en face de la personne... (quand on habite la même ville)

"à la morale, à la justice, à l'amour, à l'amitié, je choisis la vérité..." (into the wild)

Tim 07/05/2009 14:47

Poukie > Ca par contre c’est rude… !

Aka Oni > Euh, je ne parle que d’un seul cas : celui de sentir mal et bien à la fois.

Puck > Je suis bien d’accord.

Müller > Sans rancune, t’inquiète. Ceci dit je ne pense pas avoir fait le mauvais choix car la vérité, même si elle fait mal, c’est toujours la meilleure solution. Ca casse tout, rien n’est plus comme avant et rien ne repousse, mais à mon sens ça vaut mieux que de ne rien dire.

Clémentine > Ah ouais pas cool ton histoire avec ce mec, désolé pour toi… C’est clair que c’est trop tard. Mais mieux vaut tard que jamais, d’ailleurs cette histoire me donne envie d’en régler d’autres, de mettre des points finaux sur certaines choses, quitte à ce que je récolte du « va te faire foutre » ou du « enculé » (comme l’anonyme, plus haut). Au moins, comme ça, c’est net, c’est tranché.

Oror404 > Ca s’est passé il y a déjà deux semaines environ, et je me sens beaucoup mieux. De son coté aussi je l’espère. On verra comment ça tourne.

oror404 07/05/2009 14:31

Dur... j'espère que le beau temps et le week end vont te faire oublier ce facheux moment.

Clémentine 07/05/2009 14:31

Moi il m'est arrivé la même chose... mais inversé.
Je pensais que X était un bon pote, qu'il y avait un courant vraiment sympa entre nous, j'allais régulièrement dormir chez lui, je lui ai confié des trucs très intimes... et un jour plus de nouvelles, il ne répondait plus à mes messages. Et quand j'arrivais à le voir, genre à une soirée ou un concert, il me fuyait.

Ca m'a rendu malade... je me disais que j'avais du faire quelque chose de mal, le froisser. J'aurais voulu m'excuser de ce que j'avais fait, mais je ne savais pas quoi.

J'ai fait une croix sur X, mais à chaque fois que je le recroise par la force des choses, je suis super gênée, j'ose à peine lui dire bonjour, je me sens de trop.

J'ai appris par des amis commun qu'en fait, il me fuyait parce qu'il me supportait plus, parce qu'il me considérait comme une sorte de boulet en demande affective (chose que j'ai JAMAIS voulu être).
Ca m'a fait de la peine... et surtout j'aurais préféré qu'il me le dise lui même.

Donc... je pense que Tim tu as fait le bon choix en lui avouant, même si c'est un peu tard.

Müller 07/05/2009 13:57

Je m'étais fait la réflexion en lisant ton travail pour les 23h, mais tu sembles ici prouver qu'il te manque quelques notion de base sur l'amitié.
bon normalement ça ne regarde que toi mais vu que tu as cru bon de nous en faire part,...
sans rancune!

Puck 07/05/2009 13:01

il fallait que tu lui dise tu as tout simplement bien fait
il vaut mieu lui dire la vérité plutot que de le laisser dans le "mensonge" vous ne pensez pas ?

aka oni 07/05/2009 11:51

Tu ne nous souhaites pas d'être dans lequel des deux cas...? Lequel est le pire ?

Poukie 07/05/2009 10:23

Arf ! J'ai fait la même par texto >

Tim 07/05/2009 10:17

Mc > Même raison que pour toi en fait. Et c’est ça qui est chiant, car je me sens prétentieux, comme si je ne devais voir que des gens qui évoluent et qui ont du vrai neuf à raconter !!! Comme si un décalage signifiait qu’il n’est plus possible de se voir car l’un des deux a plus de choses fraiches à raconter que l’autre. C’est affreux de penser comme ça, mais pourtant c’est bel et bien ça. Après on en vient à se dire qu’on est associable. Mais bon, ça ne m’empêche pas du tout de voir des gens autour de moi que j’aime beaucoup et qui ont encore moins de points communs que celui a qui j’ai dit que je ne voulais plus qu’on se voit !

Mc 07/05/2009 09:54

ca m'est arrivé récemment : j'ai fait la morte, pas répondu à ses appels etc, et elle a bien compris, je crois qu'il y avait eu comme un flottement la dernière fois qu'on s'était vu. je n'ose pas le lui dire parce que je suis trop lâche et surtout parce que je me dis que ce sentiment n'est peut -être pas définitif, peut-être qu'un jour j'aurai envie de la revoir, de passer un peu de temps avec elle, de discuter... même si je n'ai plu envie d'être aussi proche. en tous cas tu raconte ça très bien.

Pourquoi tu ne voulais plus le voir ?

De mon côté, j'avais l'impression qu'elle n'avait pas changé depuis le lycée alors que moi... si.

Tim 07/05/2009 09:17

Lau > Merci.

Last Equinoxx > C’est vrai qu’en listant toutes les raisons qui font qu’on a plus envie de revoir la personne, ça vient tout seul, et on se dit « c’est logique », mais ça empêche pas de se sentir mal quand même.

Globoeil > Franchement j’en sais rien, et c’est là qu’on se rend compte qu’on a jamais eu de discussions de fond finalement.

Maxou > Oui c’est le quota « humour » de la planche, héhé.

Kutchy > Comment c’est possible d’en arriver là ? Bah ça rejoint le truc que j’ai fait pour les 23h de la BD : Tu rencontre un gars, il devient un pote lors d’une circonstance heureuse, pis à force de le connaitre tu te rends compte que tu peux pas blairer ses opinions, ses passions etc. Alors t’as plus envie de le voir. Maaaaiiiis il y a l’amitié, les bons souvenirs ! Alors on fait quoi ? On lâche tout dès qu’on sent que ça va plus ? Ou on ne donne plus de nouvelles en espérant qu’il va piger tout seul, qu’on a pris des chemins différents et que c’est la vie, c’est ni triste ni heureux, c’est juste la vie. J’aurais du lui dire ça plus tôt.

Killer Queen > C’est clair que je me sens mieux maintenant. Mais lui ? :-/

Eva > C’est très chiant, de dire la vérité, des fois. Ca fait du bien mais c’est chiant.

Alrik > Merci pour le commentaire ! J’avoue que je culpabilise pas mal, je me sentirais grave mal si j’étais le déclencheur d’une grosse déprime, mais en même temps la franchise et la vérité valent mieux que tout, sinon on dit rien et on laisse planer le doute (encore pire, selon moi)

Ainga A > C’est aussi ma faute, j’ai un problème pour dire aux gens quand ils disent ou font un truc que j’aime pas. Par timidité, par peur. Une sale manie de vouloir garder une « bonne ambiance » qui fait qu’un jour ça pète et c’est pas joli… :-/ On voit le résultat.

Ainga A 07/05/2009 09:13

C'est vrai que ce genre de situation doit plutôt être ennuyeux; c'est comme quand tu penses qu'un de tes amis a fait une bêtise et que tu dois lui dire. Ca te pèse, mais après tout va bien et la vie reprend ses droits.

A Killer Queen : Je ne suis pas sur que ça arrive à tout le monde, pour la simple et bonne raison que l'on peut vraiment bien s'entendre avec ses amis. Enfin c'est mon cas, et quand je revois un vieil ami, je suis vraiment content. Mais le fait que l'on ne veuille plus te voir et que l'on ne s'en rende pas compte, ça arrive parfois...

Alrik 07/05/2009 08:27

Aaaaaaaaaaaaaaah, les tourments:
Quelle chose magnifiquement pourrit dans la psyché de l'être humain.
On peut pas faire quoi que ce soit sans voir le coté négatif et du coup culpabiliser.




C'est ce que je fais tout le temps, je me sens ignoble ya des jours...
Je serais tenté de dire "Bienvenue au club, Tim!! Malheureusement..."

eva 07/05/2009 07:55

Oh! Presque...j'ai pleuré...
Trop beau, trop vrai...et je comprends le double sentiment de la fin et..."je me sens bien de lui avoir dit la ´vérité". C'est le plus important.

Killer Queen 07/05/2009 06:50

Le problème, c'est que cela nous arrive à tou-te-s un jour. Et c'est vraiment une galère qui pique. Mais quand on passe les affres de la culpabilité et le gros poids dur à digérer, on se sent vraiment mieux ũber alles.

kutchy 07/05/2009 05:55

Tim, je t'avoue que ca me laisse relativement perplexe cette histoire,c'en est même presque inimaginable.

Comment est-il possible d'en arriver la?

Si tu en as marre de quelqu'un ou de quelque chose chez ce quelqu'un, tu lui dis et puis c'est tout. A toi de prendre des pincettes ou de ne pas en prendre, cela devient un choix personnel. Mais dans tous les cas, c'est carrement inutile de se pourrir la vie avec de l'hypocrisie ou de la politesse mal placée.

La franchise reste la clef ultime dans ce genre de situation. Ca fait un peu mal au bide au debut puis apres on se sent beaucoup mieux.

MaXoU 07/05/2009 02:07

Je m'écarte du sujet principal mais, c'est moi ou les touches de ton portable sont bizarrement placées ? ;)

Globoeil 07/05/2009 01:55

C'est vrai ça, très belle planche.

Dis, si ça se trouve lui il pensait comme toi en fait et il te re-contactait pour pas te vexer...

Last+Equinoxx 07/05/2009 01:46

En fait, c'est pire que de devoir rompre. Parce que quand tu romps, c'est quelque chose d'officiel, alors qu'une amitié se lie seule ("tu voudrais être mon pote ?" est une question qui ne se pose que sur facebook), du coup t'as l'impression d'être ridicule à rompre une amitié comme ça. Le mieux, c'est de trouver un prétexte à engueulade et de finir par "tu m'fais chier, je veux plus jamais voir ta face". Ça fait naturel et c'est clair.

Lau 07/05/2009 01:02

Roland Barthes a dit: La politesse vaut mieux que la sincérité, car la politesse fait toujours confiance à l'intelligence d'autrui.
je trouve cela joli mais très dur à appliquer. Je préfère pour moi-même que l'on me dise la vérité, mon intelligence pouvant être aisément faussée par des accès d'inquiétude, la politesse pouvant être prise pour de l'hypocrisie.
Exposer Sa vérité, quelle qu'elle soit, c'est aussi se respecter et respecter l'autre plutôt que de le laisser dans une position humiliante en l'ignorant. C'est remettre les responsabilités de chacun à chacun, aussi. Et je pars du principe qu'avec sincérité et empathie, tout peut être dit. Certains n'apprécieront pas, certains nous étonnerons.

u did well et j'aime cette planche (y)

Tim 07/05/2009 00:59

Tom > Non, car le "enculé" qui a laissé le commentaire n'habite pas au même endroit.

Preums > J'veux pas être méchant, mais ça fait quoi de dire "Preums" quand on est en fait "Deuz" ? :)

Harmoos > Ouairf...

Tom 07/05/2009 00:54

Ton pote s'appelle pas « enculé » par hasard ?

Il a l'air d'avoir mal pris ton mail, et le fait que tu en parles sur ton blog ahah

Mais sinon ça nous arrive à tous et c'est rarement "simple"...

PainPain 07/05/2009 00:37

Je pense qu'on passe tous par la un jour...
Tes dessins rendent bien ce qu'on peut vivre dans ces moments la...

enculé 07/05/2009 00:33

enculé

Preums 07/05/2009 00:24

Preums

Harmoos 07/05/2009 00:20

dur comme situation ... malheureusement je vie exactement la même :s