Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
Facebook
DailyMotion
Google +
Twitter

 

 
CV
Portfolio
E-Mail
Presse

Categories
 
Explorations
Le Monde du Travail
Midsommar
Rêves
Magma
Enervations
Stockholm
Photos
30 Jours de BD
30 Jours de BD


Pages
 
Domaine
Ruban
Village
Ruban
Ruban
Reve
Piscine
Aquarius
Maison
Neige
Nuage
Nygarda
Ruisseau
Totoro
Faces
Bots
Ecureuils
Eglise
Histoire
Marguerite
Old
Michael
Selma
Quiberville
Quiberville
Quiberville
Quiberville

Selma
 
Soutien
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 00:01














Partager cet article

Repost0

commentaires

Tim 15/07/2010 23:45


Violette : Plutot la chanson de Queen, mais celle des Kinks est tres belle aussi :)


Violette 15/07/2010 23:44


Hihi, pour le titre: Référence aux Kinks ou pur hasard ?


Samus 04/04/2008 15:42

Vaquette n'est qu'un humain, il peut parfois avoir des intervention assez faible , comme celle ou il parlait de la societé de la peur , mais arretez de juger tous l'etre sur deux ou trois mot , de cette émission ce qui surtous sortie c'est que vaquette n'es pas aussi a l'aise que les autres sur un plateau télé .

Killer Queen 04/04/2008 15:05

"Et alleZ, c'est reparti... C'est toi qui me faiS rire."

Dark Tagnan 04/04/2008 14:05

Et aller, c'est reparti... C'est toi qui me fait rire.
Mais bon je vais pas rentrer dans ton jeu, je risque de devenir au moins aussi ridicule ^_^

Killer Queen 04/04/2008 11:53

Je ne suis jamais agressive envers les justiciers auto proclamés, on ne sait jamais, s'il leur prend l'envie de devenir aussi pesants et importants qu'ils pensent l'être.
Mieux vaut en rire.

Dark Tagnan 04/04/2008 10:14

Vous vous prenez franchement trop au sérieux avec vos "vérités" assenées de manière péremptoire.

Killer Queen et Scribe, vous ne tomberez pas d'accord, chercher pas à vous convaincre l'un l'autre. Si vous avez envie de discourir de la Liberté d'Expression, faites-vous une page web ou parlez-en sur un forum. Donner son avis, c'est important et même capital, mais poursuivre un discution/engueulade qui s'éternise et qui ne débouchera sur rien (puisque vous resterez de toute façon chacun sur vos positions) c'est stéril.

Défoulez-vous sur un punching-ball, dites-vous que l'autre est un con, que c'est aberrant qu'il ne comprenne pas une vérité aussi évidente que la votre, vraiment c'est complètement dingue que tout le monde ne pense pas comme vous, etc, etc... Bref, arrêter de brasser du vent, ca n'intéresse personne. Au début c'était intéressant et instructif, maintenant ça devient franchement pathétique.

(et merci de ne pas répondre par une attitude agressive envers moi, je m'y répondrais pas)

Killer Queen 04/04/2008 09:49

Julien > Et bien c'est précisément pour ça que l'anarchisme est une utopie irréalisable en l'état. Dans un système d'anarchisme, en effet, on n'aurait plus de lois parce qu'elles seraient inutiles et superflues. Mais ça, c'est l'idéal anarchiste, et on sait que le mettre en pratique aujourd'hui mènerait à un grand foutoir, du n'importe quoi dangereux à très court terme. D'où le fait que ce système parfait est irréalisable, et que même moi je ne voudrais pas le mettre en place là tout de suite maintenant.

julien 03/04/2008 23:23

la chose que je reconnait à Vaquette ( je ne connais pas plus le personnage pour en dire autre chose), c'est la simplicité de ses mots...
au moins quand il l'ouvre, on comprend ce qu'il dit, et c'est agréable, et si il répète, pourquoi ne serait-ce pas juste une simple continuité plutôt que de la copie d'idées?
Killer Queen >> je ne remet pas en cause ta vision de choses, tu pense et défend tes idées ( avec ardeur ) c'est ton droit le plus légitime , mais j'ai juste un souci avec ce que tu dis, je cite :
"on n'aurai plus de lois, de règles parce qu'on en aurait plus besoin"
ce serait pas un peu le bordel non, sans un minimum? chacun pourrait faire ce qu'il veut comme il le souhaite? ( genre je monte chez mon voisin du dessus et je lui en colle deux parce qu'il me casse les couilles)
une société idéaliste? oui pourquoi pas, mais tu sais bien qu'il y a toujours un électron libre qui viendrait mettre la merde... et là, museler ledit électron parce qu'il n'est pas d'accord avec le système en place? honnêtement je ne vois pas vraiment la différence
je pose juste la question et je te demande de m'expliquer...

syboule 03/04/2008 21:52

hooooooo c'est super joli comme strip !!!

Scribe 03/04/2008 20:49

Killer Queen > Je ne sais pas pourquoi tu t'emportes comme ça... Je ne crois pas t'avoir insultée (désolé je viens de comprendre que tu étais une fille donc j'ai peut-être fait des fautes d'accord plus haut...). Je ne crois pas non plus avoir dit que tu n'avais rien compris à la vie, ni t'avoir fait la leçon, j'ai donné mon opinion, et mon opinion s'oppose à la tienne, donc je le dis, point.

Tu déformes ce que je dis et tu fais des amalgames, je parle de liberté d'expression, tu traduis ça en un monde sans règles, sans justice : je n'ai jamais été dire ça. Faut pas tout mélanger non plus...
Les soixante-huitards sont rentrés dans le rang, je suis bien d'accord, pour moi ils sont surtout rentrés dans le moule d'une société étriquée, bien huilée, tranquille, où l'on doit être bien comme il faut, mais où dès que quelqu'un dit quelque chose d'un peu provoquant, qui bouscule les conventions, on le muselle et on le garde dans un coin pour pas qu'il fasse de vague. Ils n'ont pas honte, les soixante-huitards ? Ils devraient peut-être un peu, parce que sans tomber dans l'excès anarchiste, on a aujourd'hui pas mal perdu en liberté d'expression, en liberté de créer, etc.

"La vision manichéenne selon laquelle il n'y a que liberté ou dictature, c'est réducteur et rend facilement impressionnable dès qu'une décision judiciaire est prise. Je ne vois pas en quoi protéger quelqu'un contre l'attaque de quelqu'un d'autre est dictatorial." Ce n'est pas ça qui est dictatorial, ce qui relève de la manière de faire d'une dictature (et Vaquette n'a jamais dit qu'on vivait en dictature), ce qui est condamnable, c'est d'empêcher des gens de dire des choses qui sont contraires aux idées dominantes, à la morale, aux bonnes mœurs sous prétexte qu'elles peuvent choquer des gens. C'est un crime de choquer des gens ? Afficher des insultes dans des stades ou des messages provocateurs, c'est la même chose que tabasser quelqu'un, que de faire des ratonnades ? Je crois pas. Plutôt que s'indigner là dessus, on devrait bien davantage réfléchir aux problèmes, aux causes de ces problèmes et tenter de les résoudre, punir le racisme plutôt que crier au scandale pour une banderole comme on en voit partout dans les stades...

Bon allez, j'arrête là sinon on n'en verra jamais la fin, de toute façon je ne pense pas que j'arriverai à te convaincre, et tu n'arrivera certainement pas à me convaincre non plus. Tu as tes opinions et c'est tout à fait légitime, je ne te fais pas la morale, je donnais mon point de vue, c'est tout.

Tim 03/04/2008 17:43

En ce qui me concerne, ce qui m'a fait peur avec cette affiche, c'est qu'elle soit bien écrite, qu'il y ait une référence, un clin d'œil, bref qu'elle soit "bien foutue". Les gros cons qui tapent existent depuis longtemps dans les stades, et légiférer leur donnera une raison de se poser en victime, en martyr presque... Ca fait 10.000 ans que les Boulogne Boys font le salut nazi et personne ne fait rien.

Mais Vaquette a raison de dire à propos de cette banderole "OK, c'est une insulte, ça choque les politiques, les gens, mais on dirait que ça choque personne que le nord soit la région où il y ait le plus de chômeurs, d'usines qui ferment, et que la classe politique n'ai rien fait pour ça depuis des lustres."

Killer Queen 03/04/2008 16:52

Je parle d'anarchISME, pas d'anarchIE, ce qui n'a rien à voir. Et je maintiens que si seulement les gens y étaient prêts, ce serait le plus beau des systèmes, on n'aurait plus de lois, de règles parce qu'on n'en aurait plus besoin. Le fait est qu'avec une humanité pareille, c'est une utopie à surtout laisser en l'état d'utopie.
Qu'on trouve cette banderole seulement drôle et de mauvais goût, admettons, mais la Justice se doit d'intervenir, parce que c'est un premier pas vers pire, vers une escalade, et que dans le raisonnement, c'est pareil qu'une ratonnade, en moins salissant. C'est comme le fait que le premier sale mot qu'un/e gamin/e apprenne à l'école soit "pédé", tout le monde trouve ça triste mais normal, mais c'est le premier pas vers l'homophobie ordinaire, voire chez les plus tarés une homophobie franche et affirmée. Si on part du principe qu'on ne peut pas discriminer un juif/rebeu/gay/noir/musulman/etc. en lui foutant sur la gueule, pourquoi admettre qu'on puisse l'insulter sans raison ni finesse ? Au nom de la liberté d'expression ? Quid de la liberté de celui qui prend ça en pleine face alors ?
(Pour répondre à ta question : je n'ai que moyennement aimé les gros yeux et la petite leçon de Scribe pour qui il y a ce qui est bien et ce qui est mal qui est celui ou celle qui n'aime pas ce qui est bien. C'est très "liberté d'expression" de considérer que parce que je ne suis pas d'accord, parce que je suis effarée, et bien je n'ai trop rien compris à la vie... Belle mentalité.)

Tim 03/04/2008 16:06

Ouais enfin quand je dis que je suis d’accord avec Vaquette, ça veut pas dire que je pense que la liberté d’expression puisse permettre à un truc comme le KKK d’exister… ^_^ Je ne suis pas anarchiste, l’anarchie c’est une grosse utopie, personne ne peut vivre sans lois en supposant qu’autrui ne lui veut pas de mal. Je ne comprends pas pourquoi tu es si virulente, en fait ?!

Tu dis « Je ne vois pas en quoi protéger quelqu'un contre l'attaque de quelqu'un d'autre est dictatorial. » C’est ce dont parlait Gaccio, justement : où s’arrête l’humour (qu’il soit drôle ou pas, fin ou lourd) où commence l’attaque ? Est-ce qu’une grosse banderole de gros cons dans un stade est une attaque comparable à une vanne clairement raciste (suivie d’une ratonnade) envers un Rachid, un David ou un Jean-Baptiste ?

Je ne tiens pas un discours de liberté acharnée et où rien ne doit être interdit, je te rassure… Je me suis assez fighté contre ce genre de gars sur un Forum Musical, contre une horde de gens qui sont eux, persuadés, que sans la Justice, tout serait plus simple, « puisque chacun reglerait ses problèmes tout seul, tranquille ». Mortel !!! ^_^ Et j’ai jamais eu de T-Shirt Cheve Guevara, j’ai jamais aimé Rage Against The Machine :-D

Peace !

Killer Queen 03/04/2008 14:26

J'écris ton nom, logorrhée...

Le courant de l'anarchisme dont je suis sature un peu du discours "il est interdit d'interdire", légiférer, c'est trop pour les bourgeois, la liberté d'expression doit être pleine et absolue blah blah blah. On en a un peu assez de ce raisonnement qui a tellement réussi aux soixante-huitards qui sont aujourd'hui les premiers à revenir dessus sans honte, et qui réussit tellement aux États-Unis dont la liberté d'expression absolue constitutionnelle sert à légitimer les sectes et le Ku Klux Klan.
Votre réflexion genre "L'anarchisme pour les nuls", ça a aussi ses limites, ne serait-ce que parce que tout en a, malheureusement.
L'anarchisme est le plus beau système qui soit, mais avec des gens qui sont prêts, loin des cons qui pullulent un peu partout (et dans le foot plus qu'ailleurs). S'il faut ne rien interdire au nom de la censure potentielle ou avérée, d'accord, pas de souci, la Justice ne sert à rien, vous avez raison, laissons tout se dire, vivons dans un monde parfait où chacun/e peut tout dire librement, même et surtout contre quelqu'un d'autre. Merde, on s'est trompé de candidat au deuxième tour en 2002, on aurait du aller au bout de la liberté d'expression et de la différence (parce que ce système, il est trop pourri tellement il craint) en laissant Le Pen parler librement, après tout.
Bonne chance dans votre monde parfait plein d'idéaux, je préfère continuer à réfléchir à l'anarchisme avec les Libertaires, les Anars et les gens politisés (au sens large) qui eux ne vivent pas dans la contemplation.
La vision manichéenne selon laquelle il n'y a que liberté ou dictature, c'est réducteur et rend facilement impressionnable dès qu'une décision judiciaire est prise. Je ne vois pas en quoi protéger quelqu'un contre l'attaque de quelqu'un d'autre est dictatorial. A ce moment-là, je suis libre de prendre tes dessins, de mettre mon nom en bas et de les vendre, c'est de la censure que de m'interdire de le faire, interdire, c'est mal. Et puis je suis libre de ratonner à l'aise, allez, c'est pour de rire, fais pas ton coincé, Rachid, relax, on vit dans un monde libre.
C'est marrant, mais tous ceux qui tiennent ce discours de liberté acharnée sont en général les premiers à porter un T-shirts Che Guevarra à 15 ans et à être chef d'entreprise et sarkozyste à 50. Enfin, je dis ça, je dis rien.

Tim 03/04/2008 13:04

Scribe > "Elle dit défendre la liberté d'expression, mais quand ça devient too much, injurieux, quand ça risque de blesser des gens, il faut interdire ?"

Oui elle m'a pas mal énervé à ce moment-là, Caroline Fourest (même si je respecte à mort le calme qu'elle a gardé face à Vaquette - qui semblait irrité vers la fin). Vaquette aurait pu lui répondre pendant cinq heures sur ce qu'on appelle le "Contexte", et qui fait qu'un type qui chante dans un spectacle "Mort aux Bicots" ou "Mort aux Juifs" ou "Mort aux Blancs" n'est pas raciste, mais interprete un raciste dans le cadre d'une chanson. Enfin normalement on sait déjà qu'il n'est pas raciste si on analyse les paroles trente secondes. Du coup, ça veut rien dire de condamner ou d'interdire sans reflexion préalable.

Pour la banderole : Oui elle est bourrine et lamentable, mais dans un stade, c'est le jeu des supporters (enfin, les plus cons) que de chambrer l'adversaire. Bruno Gaccio a trop raison quand il dit "Alors on va légiferer sur la connerie ?" Les supporters qui ont écrit ça (sans fautes) sont certainement des gros cons, mais si on commence à condamner ça, alors faut aussi condamner tout le reste, et bienvenue en dictature.

Scribe > Merchi pour la page de présentation !

Scribe 03/04/2008 12:48

Ah désolé Tim j'ai pas vu ton post dans l'intervalle, enfin on aura compris que je répondais à Killer Queen.
Chouette ta page de présentation de l'émission au fait, j'ai oublié de le dire.

Scribe 03/04/2008 12:45

Et voilà, je fais une critique constructive et on s'emballe. J'ai porté un jugement sur ta vie ? Ton oeuvre ? Non, je ne pense pas. J'ai cherché à te faire peur, à montrer que tu m'étais inférieur ? Je me marre : y'a longtemps que je cherche plus à impressionner par ma carrure, mon "bec et mes ongles" : les gens rigolaient trop. Faut être sérieux deux minutes, j'ai donné mon opinion, ne te sens pas visé en personne simplement parce que j'exprime un point de vue différent du tien.

J'ai dit que pour dire qu'il devrait rester dans son personnage et éviter de parler et réfléchir, tu ne devais pas beaucoup le connaître, ce qui est vrai. Tu peux être autant en désaccord que tu veux avec lui, tu ne peux pas dire que ce gars ne réfléchit pas au monde dans lequel on vit et n'apporte de pas de réponse. Que tu sois d'accord ou non avec cette réponse, c'est une autre question, mais objectivement tu ne peux pas dire qu'il n'est qu'un personnage vide d'idées.

Tu as vu des paradoxes dans son discours concernant les banderoles ? Je serais curieux de savoir lesquels... Moi c'est marrant j'avais plutôt l'impression que c'est Caroline Fourest qui se contredisait. Elle dit défendre la liberté d'expression, mais quand ça devient too much, injurieux, quand ça risque de blesser des gens, il faut interdire ? Donc il y a un seuil objectif à partir duquel on peut dire "ça c'est drôle, c'est de l'humour, mais là on n'est plus dans l'humour, ça va trop loin" ? Liberté ok, mais jusqu'à un certain point ? C'est vrai que c'est très cohérent comme vision pour quelqu'un qui défend la liberté d'expression.

Mais encore une fois, positionne toi contre Vaquette si ça te chante, c'est ton droit, moi je suis d'accord avec lui pas parce que c'est Vaquette, mais parce que je pense que ses idées sont les meilleures, c'est tout.

Tim 03/04/2008 12:23

Se faire une idée sur Vaquette dans une émission d’une heure ou il a du parler en tout et pour tout une vingtaine de minutes, c’est réducteur, c’est une erreur... Mieux vaut regarder son spectacle « J’veux être Grand et Beau », lire les 300 pages de « Je gagne toujours à la fin » ou écouter son CD « L’IndispensablE ». Et ça vaut pour n’importe quel artiste, ou n’importe qui à qui on donne la parole vingt minute alors que son travail est justement basé sur la réflexion, la profondeur et la patience.

Vaquette est aussi un clown, il s’est créé ce personnage, qui à la particularité d’être également lui-même, et c’est ça que j’aime : sur scène, il est Vaquette, et hors-scène, il reste Vaquette). Avec son costume, les gens voient un punk, et peuvent y voir juste une posture, ce qui est bien sur faux quand on sait que Vaquette écume les squats miteux (voir même les endroits où des fois y’a pas de courant !!!) depuis plus de quinze ans. Mais pour ça, encore faut-il connaître un peu son parcours...

Concernant son costume : « En deux secondes, mon costume permet aux gens à qui ça plait (« Oh tiens, un bonhomme rouge avec une crête, c’est rigolo on voit pas ça partout ») de s’intéresser à moi, et ça permet aux gens qui n’aiment pas la « forme » de ne pas venir me chier car ils ne s’intéressent qu’à la forme et vont juger mon travail uniquement sur la forme.

D’un autre coté, certains peuvent penser que Vaquette se complait dans l’underground, pour se donner un style, lui qui ne rêve que de sortir de l’underground, comme Costes : « J’en ai marre de vendre 50 CD à 50 connards. » Mais pour savoir ça, il faut aussi écouter les interviews qu’il a donné à Radio Libertaire. Dans ces interviews bien longues, c’est un autre Vaquette qu’on découvre, pas juste celui qui est venu « montrer sa gueule » (comme il l’a lui-même dit dans sa Newsletter) à la télé.

Moi, Vaquette, je ne le trouve pas creux et idiot. Sûrement car je connais pas mal son travail. Et même si on sait déjà qu’on vit dans la société de la peur, c’est pas mal de venir le dire à la télé, même si c’est à une heure où y’a presque personne. Le suivant et l'aidant depuis quelques temps maintenant, je n'ai pas du tout eu l'impression que c'était un Vaquette différent du Vaquette que je connais.

Il n’a pas eu tort du tout en interpellant Caroline Fourest : « C’est bien beau de défendre la liberté d’expression et Charlie Hebdo alors que Costes se tape des procès depuis vingt ans et que personne n’a défendu la liberté d’expression de Dieudonné... »

Arnaud > Ouais il est un peu anarchiste... Mais le genre d'anarchiste dont les chansons sont censurées sur Radio Libertaire. Etonnant, non ? ^_^

Ø 03/04/2008 11:44

Bah moi je l'ai découvert par cette émission (qu'est assez intéressante avec des invités qu'on voit pas souvent (ils avaient déjà reçu Alain Soral aussi, là pour le coup c'était assez marrant) mais qui possède le défaut de toutes les émissions de débat, à savoir que tout le monde parle en même temps et se coupe la parole) et ça à l'air quelqu'un d'intéressant mais un peu trop campé sur ses positions après c'est peut-être les sujets qui étaient pas spécialement passionnants. C'est un anarchiste non ?

Killer Queen 03/04/2008 11:32

Scribe, tu me fais rire, continue de penser que tu connais ma vie mon oeuvre et à idolâtrer le premier mec qui se revendique l'underground de l'underground sans creuser ses propos qu'il revendique à grands coups de "je pense" pour voir que d'autres ont dit la même chose il y a quinze ans, ou qu'il joue la provoc sans rien derrière.
Je connais Vaquette, très bien même, et ce depuis longtemps, et j'apprécie même beaucoup sa musique. Mais malheureusement, on voit dans cette émission (où, Arnaud a raison, il n'a pas grand chose à foutre et ça se voit) qu'il n'y a pas grand chose d'autre qu'une posture stylée. Dire "je pense qu'on vit dans une société de la peur", si tu veux, mais il ne fait que répéter ce que Michael Moore disait il y a dix ans en le piquant déjà à Victor Hugo. Je passe sur la diarrhée verbale pleine de paradoxes sur "l'affaire de la banderole". Heureusement que Caroline Fourest était là pour rendre cette émission intéressante.
Tes leçons, tes bec et ongles, tu peux les garder pour ceux que ça impressionnerait, ce n'est pas parce que je ne suis pas de ton avis et que je me positionne hors du groupuscule des adeptes que je te suis inférieure. Peut-être même que je suis encore plus underground en osant dire du mal de l'autoproclamé underground lui-même, va savoir.
En tous cas, je te trouve bien haut du verbe pour bien peu.

Arnaud Torres 03/04/2008 11:16

En ce qui concerne Vaquette, je ne le trouve ni creux ni idiot ; en fait, ce passage télé a un peu confirmé ce que je pensais du personnage (à savoir du positif), et puis j'aime bien son enthousiasme ^^. Par contre, je ne le trouvais pas spécialement à sa place dans cette émission. Malgré ses guignoleries, y'a des moments où je ne le sentais pas spécialement à l'aise, amha.

Scribe 03/04/2008 10:51

Creux ? Idiot ? Deux termes que je mets à cent lieues de Vaquette... Je pense que tu connais assez peu qui il est pour faire un tel jugement. Tu n'as pas dû te pencher beaucoup sur son travail, ses chansons, son bouquin, sinon tu aurais constaté que parler et réfléchir, ce sont deux choses qu'il faisait déjà abondamment sur son site et dans ses spectacles, son passage télé n'a rien changé à ça.
Si tu pensais que Vaquette c'était seulement un guignol en costume rouge, tu t'es planté.

Killer Queen 03/04/2008 10:32

Le problème des gens qui se sont faits un personnage, c'est qu'ils devraient rester dans ce personnage et ne pas essayer de faire ce qu'ils ne savent pas faire : parler et réfléchir.
Il ne passait jamais à la télé, il n'aurait pas dû casser le mythe, je sais à présent qu'il est creux et idiot. Dommage.

Dark Tagnan 03/04/2008 10:17

A tout les coups c'est pour voir si les chats allaient jouer avec la souris !

(ok je sors, c'était trop facile)