Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
Facebook
DailyMotion
Google +
Twitter

 

 
 
BD
CV
Portfolio
E-Mail
Presse
Agenda
Quotidien Survival

Categories
 
Explorations
Le Monde du Travail
Midsommar
Rêves
Magma
Enervations
Stockholm
Photos
30 Jours de BD
30 Jours de BD

Pages
 
Domaine
Ruban
Village
Ruban
Ruban
Reve
Piscine
Aquarius
Maison
Neige
Nuage
Nygarda
Ruisseau
Totoro
Faces
Bots
Ecureuils
Eglise
Histoire
Marguerite
Old
Michael
Selma
Quiberville
Quiberville
Quiberville
Quiberville

Selma
 
Dessins à Vendre
Tshirts
Liens
Soutien
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 07:30

 

On se remet dans le bain : j'ai dû voir Mad Max 2 quand j'étais enfant, fin des années 80. Un gros choc à l'époque : univers post-apocalyptique, motards cruels, presque pas de décors (donc presque pas d'endroits où se cacher), violence omniprésente… Ce film m'a réellement impressionné, en le regardant j'étais fasciné, je me disais toujours «Je n'aimerais pas vivre dans ce monde» bien qu'il possède des éléments assez attirants : plus de lois, plus de «système», liberté totale de faire ce qu'on veut. Ce qu'on veut, oui, mais risque de se faire tuer pour une boite de conserve ou de l'essence.

 

 

Une attirance/répulsion que j'éprouve toujours en visitant des endroits abandonnés : je suis impressionné par ces lieux, ils m'attirent, quand j'y suis c'est la fête, sauf que j'ai une sécurité : dans un coin de ma tête, je sais que ce soir je serais chez moi, je pourrais prendre un bain chaud et manger à ma faim. Quelques années après avoir vu Mad Max 2, j'ai vu le premier, qui m'a moins plu, puis Mad Max 3, sympathique mais ne possédant pas le charme nihiliste du deuxième film.

 

 

Bien des années plus tard, me voilà dans un cinéma, prêt à voir Mad Max Fury Road. Le temps ayant passé, j'ai de l'appréhension : avec toutes ces suites/riboutes, j'ai un peu peur du résultat. Pour garder l'effet de surprise, je n'ai vu aucune bande-annonce ou image du film avant de le voir. Bon ok, chez un ami, une semaine avant, j'ai vu la bande-annonce. Ça avait l'air bien, même très bien. Mais j'avais un peu peur quand même. Puis le film a commencé.

 

ATTENTION : SPOILERS 

 

Dès le départ c'était bizarre. Le ton très sérieux était là, mais voir Max ranger ses affaires très rapidement comme un ninja (avec moult bruits qui rappellent les Miseroïdes des Inconnus), le tout dans un décor très jaune et un ciel très bleu, je n'ai pas été emballé. J'imaginais à chaque instant les infographistes retoucher chaque image, modifier la luminosité, le contraste, la teinte de l'image etc. Devant Mad Max 2 j'avais l'impression d'être devant un monde «vrai», de pouvoir y entrer et s'y démerder pour survivre. Ici, tout est trop stylisé. Autant chez un Dario Argento ça passe (car il ne prétend pas faire des films réalistes mais des cauchemars cinématographiques) autant là ça m'a perturbé.

 

 

Puis je me suis dit «Bon, tant pis pour le côté «film», ça donne quoi si je regarde ce truc comme si c'était un spectacle du Puy du Fou ? Ou une parade à Disneyland ?» Et bien ça donne un spectacle incroyable. Tout est là, absolument tout. Des personnages charismatiques (Furiosa, Immortan Joe), des véhicules admirablement bricolés, une ambiance de chaos roulant incroyable, quelque chose que je n'avais pas vu depuis longtemps au cinéma.

 

 

L'histoire ? On ne demande pas à une parade d'avoir une histoire. On lui demande de nous en mettre plein les yeux, et dans ce film le contrat est rempli : à peine dix minutes et on est déjà à fond la caisse sur la route. Les poursuites sont extrêmement bien tournées, y'a des explosions partout, de la poussière, de la sueur, du sang… En voyant ce film comme une parade, le guitariste et sa guitare-lance-flammes ont complètement leur place.

 

 

La cerise sur le gâteau ? Le personnage de Furiosa qui apporte une dose de féminisme que je ne m'attendais pas à retrouver dans un film de ce genre. Qui est Furiosa ? Comment a-t-elle perdu son bras ? Qu'est-ce qui l'a amenée à aider les esclaves à s'enfuir ? Le mystère autour de son personnage ainsi que sa capacité à prendre l'action en main (reléguant Max à un personnage de second plan) est une très belle surprise qui vaut le déplacement.

 

 

Alors bien sûr, ce beau pestacle du Puy du Fou, j'aurais préféré qu'il soit tourné dans la rocaille d'Australie plutôt que dans ce désert trop lisse de Namibie. J'aurais aimé en savoir plus sur ces gens en fourrure sur des échasses qu'on aperçoit le temps d'un seul plan, j'aurais aimé une fin un peu moins expéditive et que ça soit un peu plus qu'un remake de Mad Max 2, mais bon, on ne peut pas tout avoir. Globalement j'ai passé un très bon moment, et je vous recommande d'aller voir ça au cinéma pendant que ça passe encore près de chez vous. Ci-dessous, un dessin (format A3) que j'ai fait la semaine dernière. Cliquez dessous pour le voir en grand. Juste après le dessin, des liens à propos du film…

 

Critique chez Maddox (Anglais) : LIEN

Mad Max Fury Road accusé de «propagande féministe» : LIEN

"Voir le monde des animaux échappés d'un abattoir." LIEN

Cinq minutes avec Seri Z, fan de Mad Max - LIEN - BLOG

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tim
commenter cet article

commentaires

jackmarcheur 04/06/2015 15:46

et au fait , merci pour le rappel des Miséroides ! trop fort et toujours d'actualité ! ^^

Tim 04/06/2015 17:25

Bah Tom Hardy je l'ai trouvé sympa sans plus. Mel Gibson avait un coté "il a l'air dingue mais dans le fond on sait qu'il est gentil" alors que Hardy, bah j'ai pas ressenti grand chose... Faut dire qu'il passe la première moitié du film à ne pas trop interagir humainement avec les gens donc bon. Heureusement quand il fait équipe avec Furiosa après ça va mieux :-)

jackmarcheur 04/06/2015 15:39

bin j'étais parti pour adorer le film (comme j'adore la trilogie fondatrice) et ... je suis resté mais totalement HORS du film. En fait je me suis fait ch... durant 2 h. En fait j'ai été exactement comme toi juste avant que tu ne commences à le regarder comme un spectacle du Puy du Fou.
Dommage pour moi. Ca reste un film à aller voir au cinoche quand meme. Pour que Georges Miller puisse faire d'autres films avant pas trop longtemps.
J'ai revu depuis Mad Max 3 : oui là c'est de l'authentique! Je vais revoir le 2 et le 1

Au fait t"as pensé quoi de Tom Hardy ? Mel Gibson , c'est quand même une autre dimension !

Upal 04/06/2015 15:05

et ici un bout de voile levé sur les effets spéciaux:

http://www.fxguide.com/featured/a-graphic-tale-the-visual-effects-of-mad-max-fury-road/

Ronan 02/06/2015 13:12

Ça donnerait bien en sérigraphie cette illustration !

Tim 02/06/2015 13:50

Ah oui c'est possible ! :-)

Romain 02/06/2015 11:07

Ton Fan Art est merveilleux. Je l'ai vu sur une page de fan du film, il est génial!

Tim 02/06/2015 13:50

Merci beaucoup ! Tu as le lien de la page ?